M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

L’U.S. Navy retire son interdiction de participation aux services religieux

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie)

Le corps de marine américain, l’U.S. Navy avait récemment interdit aux militaires en service, sous prétexte de coronavirus, de se rendre à des services religieux, ordre qui a été retiré face aux nombreuses protestations qu’il avait soulevées, selon LifeSiteNews :

L’U.S. Navy a révisé sa politique interdisant à ses membres en service d’assister en personne à des services religieux. Ceux qui désobéissaient et assistaient aux services religieux risquaient la cour martiale.

[...]

Ce changement vient quelques jours seulement après que le First Liberty Institute eût envoyé une lettre au nom de l’officier Daniel Schultz et de plusieurs autres militaires concernés par l’ordonnance, demandant à l’U.S. Navy de leur accorder un accommodement afin qu’ils pussent assister à des services religieux intérieurs.

Ce recul survient également après la pétition lancée par LifeSiteNews le 30 juin dernier, recueillant rapidement plus de 18 000 signatures demandant au président Donald Trump, qui avait précédemment déclaré que les services religieux étaient essentiels, d’intervenir.

L’archevêque Timothy Broglio, archevêque des forces armées des États-Unis, a publié le 5 juillet une déclaration dans laquelle il qualifie l’interdiction d’« odieuse pour les catholiques ».

Le 24 juin, la marine avait émis un ordre interdisant aux troupes d’assister à des services religieux intérieurs, bien que d’autres actes tels que l’emploi des transports en commun, l’organisation de rassemblements sociaux de toute taille et la participation à des manifestations fussent autorisés.

L’ordre stipule spécifiquement qu’« il est interdit aux membres du service de visiter, de fréquenter ou de participer à des services religieux intérieurs ».

La marine militaire a maintenant annulé l’ordonnance, qui, selon les défenseurs de la liberté religieuse, constituait un abus flagrant de la liberté de culte des militaires.

Un mémorandum du sous-secrétaire d’État à la Marine Gregory Slavonic envoyé au commandant du corps des Marines et au chef des opérations navales a donné de nouvelles indications concernant l’ordre, déclarant que rien de ce qui figurait dans les instructions précédentes « ne doit être interprété comme limitant la fréquentation des lieux de culte où les participants peuvent appliquer de manière appropriée les mesures de réduction de la transmission COVID-19, en particulier la distanciation sociale et l’utilisation du couvre-visage ».

Les marins peuvent à nouveau aller à la messe, mais je crains pour eux qu’il ne leur faille supporter encore les simagrées covidiennes…

Publicité
La dernière superstition : un livre coup de foudre qui réfute l'athéisme

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !



Laissez un commentaire