M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

L'Europe centrale et orientale s'oppose plus fortement au « "mariage" de personnes de même sexe » et à l'avortement que l'Europe occidentale


Costumes traditionnels de Pologne.

Billet de blogue d'Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) — Photo : włodi/Flickr

Si je sais que je ne peux en rire, je ne sais si je dois en pleurer. C'est une bonne nouvelle que les populations du centre et de l'est de l'Europe s'opposent plus fortement au « mariage » de duo de même sexe et à l'avortement, mais il est douloureux de voir des pays, comme la France ou l'Irlande, plongés dans l'acceptation de ces pratiques malsaines. Extrait du Pew Research Center :

En Europe centrale et orientale, les gens tolèrent moins¹ [...] le mariage homosexuel et l'avortement légal.

[...]

Ces différences émergent d'une série d'études menées par le Pew Research Center entre 2015 et 2017 auprès de près de 56 000 adultes (âgés de 18 ans et plus) dans 34 pays d'Europe occidentale, centrale et orientale, et ces différences continuent de diviser le continent plus d'une décennie après que l'Union européenne a commencé à s'étendre bien au-delà de ses racines européennes pour inclure, notamment, la Pologne et la Hongrie, pays de l'Europe centrale, et l'Estonie, la Lettonie et la Lituanie, pays baltes.

[...]

L'article continue après cette publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Dans tous les pays d'Europe occidentale étudiés, la majorité est en faveur du mariage homosexuel, et presque tous ces pays ont légalisé cette pratique. L'opinion publique est très différente en Europe centrale et orientale, où les majorités dans presque tous les pays interrogés s'opposent à ce que les gays et les lesbiennes puissent se marier légalement. Aucun des pays d'Europe centrale et orientale étudiés n'autorise le mariage homosexuel.

Dans certains cas, ces points de vue sont presque unanimes. Neuf Russes sur dix, par exemple, s'opposent au mariage légal entre personnes de même sexe, tandis que des majorités quasi aussi fortes aux Pays-Bas, au Danemark et en Suède sont favorables à la légalisation du mariage des couples gais et lesbiennes.

L'Europe occidentale unifiée en faveur de l'avortement légal, l'Europe central et orientale uniformément divisés. Même si l'avortement est généralement légal en Europe centrale, orientale et occidentale, il existe aussi des différentes vues régionales à ce sujet. Dans chaque pays d'Europe occidentale interrogé — y compris les pays fortement catholiques d'Irlande, d'Italie et du Portugal — six adultes sur dix ou plus disent que l'avortement devrait être légal dans tous les cas ou presque.

Mais à l'Est, les points de vue sont plus variés. Certes, certains pays d'Europe centrale et orientale, comme la République tchèque, l'Estonie et la Bulgarie, sont largement favorables à l'avortement légal. Mais dans plusieurs autres pays, dont la Pologne, la Russie et l'Ukraine, la balance des opinions penche dans l'autre sens, les répondants étant plus susceptibles de dire que l'avortement devrait être illégal dans la plupart des cas totalement.

Les résultats de l'étude suggèrent que la division régionale de l'Europe sur le mariage homosexuel pourrait persister à l'avenir : Dans la plupart des pays d'Europe centrale et orientale, les jeunes adultes ne s'opposent à la légalisation du mariage homosexuel que dans des proportions légèrement plus modestes que leurs aînés.

Par exemple, 61 % des jeunes Estoniens (âgés de 18 à 34 ans) s'opposent au mariage gai légal dans leur pays, comparativement à 75 % de ceux de 35 ans et plus. Selon cette mesure, les jeunes adultes estoniens sont encore six fois plus susceptibles que les adultes plus âgés au Danemark (10%) de s'opposer au mariage homosexuel. Cette tendance se maintient dans toute la région ; les jeunes adultes de presque tous les pays d'Europe centrale et orientale sont beaucoup plus conservateurs sur cette question que les jeunes et leurs aînés d'Europe occidentale.


*Ne pas tolérer l'intolérable est une position tout à fait censée et défendable. — CQV

Publicité



Laissez un commentaire