M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement - Alerte orange 2020

tournant

1980 $ recueillis -- Objectif : $5000 -- Il reste 8 jours -- Merci de votre générosité !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Merci de votre don en ces temps où il faut faire preuve de vigilance. Avec votre aide, nous continuerons de faire la promotion de la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle. Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

États-Unis : les jeunes femmes adultes sceptiques envers le féminisme militant et l'avortement

Jeune-femme-sceptique-desaccord.jpg

Par Pour une école libre

Au début du mois d’août, Refinery29 a publié un sondage effectué auprès de plus de 2 000 femmes de la génération Y (nées entre 1983 et l’an 2000) en collaboration avec CBS News, en les interrogeant sur un éventail de questions politiques.

La plus grande partie de la couverture médiatique a porté sur le fait qu’un faible pourcentage de ces femmes âgées de 18 à 35 ans soutiennent le président Donald Trump.

Le sondage contient cependant aussi des résultats intéressants sur les attitudes des femmes du millénaire envers le féminisme et l’avortement. Le sondage a notamment révélé que seuls 46 % des femmes de la génération Y se disent féministes.

Refinery29 a publié un article ultérieur sur cette partie du sondage, pour y inclure des entretiens de suivi avec certaines femmes interrogées. Une femme a déclaré qu’elle croyait que les féministes accordaient trop d’importance à des questions telles que l’avortement et la contraception, tandis que d’autres ont déclaré qu’elles désapprouvaient la manière dont certaines féministes acceptent les choix provocateurs en matière de vêtements et la valorisation de la promiscuité sexuelle. Une femme a déclaré que les féministes modernes ignorent les besoins des femmes appartenant à des minorités. D’autres ont déclaré croire que la plupart des femmes se débrouillent bien sur le plan économique et que, par conséquent, les plaintes féministes sont dépassées. Le sondage a également révélé que seuls 28 % des femmes de la génération Y pensent que l’avortement devrait être autorisé dans tous les cas [comme c’est le cas au Canada actuellement] tandis que 72 % pensent qu’il devrait y avoir des protections légales pour les enfants à naître.

L'article continue ci-dessous...
×

Campagne de financement - Alerte orange 2020

1980 $ recueillis -- Objectif : $5000 -- Il reste 8 jours -- Merci de votre générosité !

Donner à Campagne Québec-Vie

Fait intéressant, la firme de sondage Pew et Gallup a posé des questions similaires sur l’avortement et a obtenu des résultats comparables parmi le grand public. Contrairement à l’opinion de nombreux commentateurs professionnels, les attitudes des femmes de la génération Y envers l’avortement sont globalement conformes à celles de la société en général. En outre, le sondage a révélé que le problème politique le plus important pour ces femmes était en réalité les soins de santé — et non l’avortement. Les résultats des sondages ont également indiqué que seuls 29 % des femmes du millénaire sont « heureuses » ou « satisfaites » de la présidence de Donald Trump. De même, seuls 30 % des personnes interrogées estiment que le pays va dans la bonne direction et que les femmes de la génération Y veulent que le parti démocrate prenne le contrôle du Congrès en 2018. D’une manière générale, le sondage Refinery29 concorde avec la plupart des sondages. Ces données montrent que la génération actuelle de jeunes adultes est sceptique face au féminisme militant et sympathique à l’instauration de protections pour les enfants à naître, même si les jeunes adultes sont moins enclins que les autres groupes démographiques à soutenir les candidats politiques républicains.

Campagne de financement - Alerte orange 2020

Merci de veiller avec nous. L'objectif est de 5000$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

⁠—Ania

Donner à Campagne Québec-Vie



Laissez un commentaire