M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement - Été 2021

prière

2232.00 $ recueillis -- Objectif : $ 10 000 -- Il reste 2 semaines -- Merci de votre générosité !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Merci de votre don en ces temps cruciaux pour nous. Avec votre aide, nous continuerons de faire la promotion de la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle. Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Un monument pour les mères en deuil de leur enfant avorté...

Sur le site de Riposte Catholique, on peut trouver une photo d'un superbe monument. Il représente une mère agenouillée, pleurant son enfant avortée. Et cette enfant lui apporte le pardon.

Laissez un commentaire

Une maison de soins palliatifs verra le jour à Drummondville

On voudrait les voir pousser partout comme des champignons! C'est une bonne nouvelle de voir une nouvelle demeure de soins spécialisés pour les personnes en fin de vie être construite. C'est l'une des plus importantes solutions pour contrer la peur des Québécois d'être maltraités et de souffrir dans leurs derniers instants de vie.

Laissez un commentaire

Mere Teresa et Chiara Lubich ont parlé ouvertement de la défense de l'enfant à naître

Sur le site de l'agence de Presse Zenit du 15 décembre, on trouve cette lettre du cardinal Antonelli décrivant l'action de chacune pour le droit à la vie. Chacune à sa façon a parlé, refusé le silence et l'inaction. En voici un extrait :

"Écoutons Mère Teresa dans un discours tenu à Milan le 23 avril 1977. “Ceux qui ne sont pas voulus, ceux qui ne sont pas considérés, ceux qui sont méprisés, ceux qui ne comptent pas, sont les plus pauvres d’entre les pauvres.” Nous sentons vibrer dans ces paroles le coeur de la missionnaire de la charité, qui prend sur elle le poids de la souffrance humaine. Pour elle, être pauvre ne signifie pas seulement la privation de biens matériels, mais aussi, et plus radicalement, être refusé et marginalisé par la société humaine. Pauvres sont les misérables qu’elle et ses soeurs recueillent “dans les rues de Calcutta, de Rome et de n’importe quel autre endroit”; mais aussi les enfants victimes de l’avortement. “S’il n’est pas voulu, dit-elle, l’enfant à naître est la créature la plus abandonnée et il doit mourir parce que les gens, vous et moi, nous avons peur de nourrir, d’éduquer, de vêtir, une créature de plus”. Dans un autre sens, mais à ses yeux plus tragique encore, sont pauvres ceux qui ne respectent pas, ne défendent pas la vie, que ce soient des personnes ou des peuples. “Ces Nations, affirme Mère Teresa, sont les plus pauvres parmi les pauvres, parce qu’elles n’ont pas le courage de s’occuper d’une vie de plus”. Il me vient en mémoire ce reproche célèbre et sincère de saint Basile à l’homme avare: “Tu es vraiment pauvre, et même dépourvu de tout vrai bien. Tu es pauvre d’amour, pauvre en humanité, pauvre de foi en Dieu, pauvre d’espérance dans les réalités éternelles” (De l’avarice, 6). Mère Teresa cherche à secouer les consciences et l’opinion publique par son cri passionné: “Si vous avez peur de l’enfant qui va naître, donnez-le moi, j’en prendrai soin; et Dieu prendra soin de lui” (Florence, 13 mai 1981)."
 

Laissez un commentaire

Un prématuré de 270 grammes en pleine santé!

Les effets bénéfiques de ces progrès scientifiques sont réjouissants. Le site du Salon Beige rapporte cette nouvelle. De plus en plus, les médecins pourront aider les enfants à naître en difficulté, les aider à naître en pleine santé.

Laissez un commentaire

"Les femmes aux travaux forcés"

 Aucun parti politique ne désire donner la possibilité aux parents de choisir la garderie ou la maison pour leurs jeunes enfants. Une lettre de M. Jean-François Couture dans la Presse du 20 décembre 2011 s'interroge sur les raisons de la mise de côté par le CAQ de la proposition de l'ADQ de donner 100$ par semaine au parent au foyer pour la garde de l'enfant:

En effet, Monsieur Lessard nous rapporte que, mandés d'urgence auprès de Monsieur Legault, deux messieurs, éminents économistes de surcroît , MM. Fortin et Godbout, lui ont fourni un argument rédhibitoire: «Cette mesure aurait un effet dévastateur sur la participation des femmes au marché du travail».

À une époque où les droits des femmes ont atteint des niveaux auxquels des gens comme ma mère n'auraient même pas osé rêver, voilà que des «messieurs fort compétents» leur nieraient le droit de décider d'envoyer, ou pas, leurs héritiers dans une garderie sous prétexte que leur absence volontaire et temporaire du marché du travail serait quelque chose de «dévastateur». Bref, mesdames, tenez-vous le pour dit: vous pouvez choisir plein de choses, mais question carrière et enfants, des messieurs dans leur grande sagesse estiment qu'ils savent mieux ce qui est bon pour vous. Que vous le vouliez ou non, vous aller devoir aller travailler. Votre absence serait «dévastatrice», rien de moins. 

Connaissant le caractère de ma défunte mère et son attitude face aux diktats, j'imagine sans peine ce qu'aurait été sa réaction. Elle se serait exclamée: «Moi aux travaux forcés? Non merci!

Malheureusement, parmi les priorités des gouvernants, le bien de l'enfant vient après certaines idéologies, elles, vraiment "dévastatrices"...

Laissez un commentaire

Des médecins aliénés effectuent un changement de sexe sur un jeune de 14 ans.

« Nous pouvons le faire si nous nous y prenons tôt. » : Un jeune jumeau est en train de changer de sexe pour être Nicole.
 
Un hôpital du Massachussets se glorifie d’avoir perpétré une opération sur un enfant de 14 ans pour le faire changer de sexe. Voici l’histoire de ce crime.
 
Wyatt Maines a 14 ans et il est le jumeau de Jonas. Mais grâce à des médicaments puissants qui bloquent les hormones, il est maintenant plus petit de 5 pouces que son frère,  plus mince que lui et a des traits plus féminins. Il va prendre le nom de Nicole.
 
« Le fait de penser que je suis un garçon me répugne. » dit Maines. «  Je ne peux pas être ça. » Maines planifie de commencer à prendre de l’estrogène pour élargir ses hanches et développer ses seins. Ce sont des changements irréversibles qui causeront une stérilité permanente. La dernière étape de son processus pour devenir une femme sera une chirurgie pour enlever son pénis et fabriquer un vagin.
 
L’endocrinologue Norman Spack a commencé à bloquer le développement des caractères masculins de Wyatt à 11 ans.
 
Spack ajoute : « Je parie que je pourrais aller dans une classe de 4e ou 5e année, couper les cheveux des garçons, leur faire porter des boucles d’oreilles, échanger les vêtements des filles et des garçons et ensuite nous pourrions envoyer les filles dans les salles de bain des garçons et les garçons dans les salles de bain des filles et personne ne le saura. »
 
La famille de Maines a décidé de faire suivre ce traitement à leur fils pour remédier au « désordre d’identité du genre »(traduction libre) ou « gender identity disorder ».
 
 Traduction libre(Source Lifesitenews.com)
Laissez un commentaire

Dernière semaine de notre Campagne du temps de l'Avent : Pourquoi on a besoin de Québec-Vie

Nous sommes rendus à la dernière semaine de notre campagne de financement du temps de l'Avent 2011. J'aimerais premièrement remercier ceux et celles qui nous ont déjà envoyé un don. Pour ceux qui hésitent, permettez-moi de vous expliquer les défis que nous québécois devrons surmonter dans les prochaines années et comment Campagne Québec-Vie a un rôle essentiel à jouer dans ce combat.

Notre territoire français est certainement devenu la honte de l’Amérique, tout comme la Hollande par exemple est la honte de l’Europe. Nous torturons et avortons des enfants même au dernier trimestre de la grossesse, comme nous vous l’avons montré avec l’hôpital Ste-Justine. Une majeure partie de la population réclame de donner le pouvoir aux médecins de tuer leurs patients ou d’aider aux suicides assistés.

Nous avons permis la redéfinition du mariage pour accommoder une infime minorité de la population, nous avons accepté l’adoption d’enfants par des partenaires de même sexe établissant ainsi volontairement des orphelins de père ou de mère selon le cas. Nos fonctionnaires ont imposé un cours d’éthique et culture religieuse relativiste qui est une attaque directe à l’intelligence de nos enfants, de leur capacité de raisonner, de discuter et de débattre.

Nos « Brillants » fonctionnaires du ministère de l’Éducation s’apprêtent à réimposer un cours de tuyauterie sexuelle, préparant nos adolescents à pratiquer des jeux sexuels qui les laisseront meurtris et dégoûtés, quand ils ne seront pas complètement troublés par les insinuations sur leur possible homosexualité.

Nous payons aussi pour chosifier l’être humain par la fécondation in vitro, produisant dans un vide affectif complet des personnes qui seront la propriété morale de leurs parents. Nous pratiquons l’eugénisme prénatal. Nous obligeons les parents à travailler tous les deux et à placer leurs enfants en garderie où l’on interdit de transmettre les valeurs religieuses des parents. Nous récompensons des clowns cyniques et destructeurs à l’Assemblée nationale et les présentons comme représentants de la nation québécoise à la fête nationale de la Saint-Jean Baptiste!

Nous choisissons de mourir comme peuple et nous voulons imposer aux immigrants de s’intégrer à certaines de nos valeurs les plus décadentes. La liste pourrait encore s’allonger…

Décourageant tout cela? Pas vraiment ! Parce que les gens voulant nous représenter et imposer ces valeurs décadentes à toute la population constituent souvent une minorité --au pouvoir c’est vrai--, mais que les réseaux sociaux sont en train de miner.

Campagne Québec-Vie est un vecteur important de changement au Québec. D’abord en vous informant des tactiques de cette petite minorité sans valeur, en vous procurant ce qui n’est pas nécessairement transmis par les services de presse québécois. Nous veillons à vous procurer les informations pertinentes sur les sujets les plus importants pour vos familles.

Aussi, nous travaillons à maintenir le contact avec nos partenaires canadiens et tous les gens de bonne volonté pour construire les réseaux nécessaires à la promotion d’une culture de la vie et de l’amour véritable. C’est un véritable travail de fourmi, de levain dans la pâte qui est en train de se produire.

Nous avons besoin de vous. Votre soutien et votre présence sont essentiels pour notre combat pour construire un monde habitable pour vos familles, vos personnes âgées, vos enfants, les plus faibles de notre société. Nous avons besoin de demeurer unis, ensemble pour avancer, nous rassembler, croître et grandir pour changer ce qui doit être changé et pour rétablir une société de justice et de respect de toute personne, de l’enfant à naître à la personne en fin de vie.

Nous sommes dans l’obligation de vous demander, en plus de vos prières, votre soutien financier pour continuer cette œuvre. Nous sommes une petite équipe qui travaillons sans relâche pour la cause de la vie, soutenus par des bénévoles généreux.

Nous serons heureux d’accueillir toute offre de bénévolat, mais si vous ne pouvez vous joindre à nous physiquement, peut-être pouvez-vous nous aider matériellement. Et si cette dernière option n’est pas possible, nous comptons sur vos prières, vous ne pouvez pas nous les refuser.

Ensemble, nous devons continuer et donner ce que nous pouvons pour sauver tous les enfants que nous pourrons, éviter l’euthanasie des personnes âgées. L’équipe de Campagne Québec-Vie consacre toutes ses énergies, sans délai, pour parvenir à sauver toutes les vies possible. Nous soutiendrez-vous de ce que vous pouvez nous donner?

Merci de tout ce que vous pourrez faire, toute aide spirituelle, matérielle ou financière est un soutien à cette œuvre si importante, la plus importante disait Jean-Paul II.

Que Dieu vous le rende au centuple !


Georges Buscemi
et toute l’équipe de Campagne Québec-Vie

Laissez un commentaire

Batman au secours d'un militant chinois anti-avortement

Le journal Libération du 16 décembre nous donne cette nouvelle:

Christian Bale, qui a interprété le rôle de Batman dans les films "Batman Begins" et "Le chevalier noir", a voulu rencontrer le militant Chen :

"Chen est un juriste autodidacte, aveugle depuis l'enfance, qui s'est fait connaître en révélant les pratiques abusives de stérilisation de milliers de femmes en Chine et d'avortements tardifs et forcés dans le cadre de la politique officielle de "l'enfant unique"." Il est assigné à résidence depuis sa libération l'an dernier, après avoir passé 4 années en prison. Il a été sauvagement battu dernièrement par les forces de l'ordre, et les autorités lui ont refusé l'assistance d'un médecin.

La police chinoise a malmené l'acteur et lui a refusé l'accès à la résidence de Chen.

On peut signer une pétition pour demander la libération complète de Chen Guangcheng à l'adresse suivante : http://www.womensrightswithoutfrontiers.org/index.php?nav=chen-guangcheng#pet

Laissez un commentaire

La Norvège et la Finlande offrent des subventions mensuelles aux familles

Pierre Lefebvre, professeur de science économique à l'Uquam, signe un article dans la Presse du 16 décembre sur les garderies, révélant les injustices du système actuel. Les garderies à 7$ profitent aux plus riches. Aussi le parent au foyer est pénalisé:

"Les parents qui n'utilisent pas les services à 7$ peuvent légitimement considérer qu'ils sont moins soutenus, notamment si les mères quittent le marché du travail pour prendre soin d'un jeune enfant."

Pierre Lefebvre donne en exemple la Norvège et la Finlande, pays où une allocation parentale laisse le choix aux parents de garder leur enfant à la maison ou de le placer en garderie:

"Certains pays scandinaves ont adopté partiellement une approche similaire. Notamment, la Norvège qui est le plus « généreux » à cet égard. Toute famille qui a un enfant entre 13 et 35 mois, si elle n'utilise pas les services municipaux de garde, reçoit le montant versé par le gouvernement national aux municipalités par place, la moitié du montant, si la famille utilise les services à demi-temps, et ainsi de suite. Pour 2011, la subvention mensuelle versée à la famille est de 582$/enfant (pendant au maximum 23 mois). En Finlande, la subvention pour non-utilisation des services municipaux de garde est de 428$/mois pour un enfant de plus de 9 mois et de moins de 36 mois.

Tous les pays scandinaves offrent des régimes de congés parentaux mais ne subventionnent pas les services de garde pour les enfants de un an ou moins (moins de huit mois en Finlande). La subvention pour garde à la maison (les parents peuvent néanmoins faire garder de façon privée) est vue comme une prolongation des congés parentaux.

L'ADQ avait dans son programme mis de l'avant l'idée d'une subvention de 100$/semaine (5200$/an). Une telle mesure est tout à fait réaliste financièrement à certaines conditions. Si le gouvernement adoptait l'idée, le montant varierait entre 5447$ et 12 810$, ou encore, si on retenait la subvention moyenne par place à 7$ pour l'année 2009-10, le montant serait de 9000$."

Laissez un commentaire

2 millions d'américains font l'école à la maison

Les parents québécois sont désolés devant la médiocrité de leur système scolaire public. Que faire? Plus de 2 millions de parents américains ont choisi d'enseigner eux-mêmes à leurs enfants. Avec de bons résultats. Comme solution de dernier recours? Peut-être...

Laissez un commentaire