M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
Le Québec prie le chapelet en public pour la fin de la crise sociétale liée au covid. Suivez ce lien pour en savoir plus.

«Vos prières m‘ont sauvée »: une petite fille s’adresse aux défenseurs de la vie

bereit-40days2.JPG

Par Alexandra Liebl de LiveActionNews - traduit par Campagne Québec-Vie

Environ 10 000 vies ont été sauvées de l'avortement grâce aux efforts de prière de la campagne « 40 jours pour la vie » de David Bereit. Leah, une fillette de 4 ans, est l'une de ces vies.

Âgée de 19 ans et enceinte, la mère de Leah avait peur et envisageait sérieusement l'avortement. Elle fut témoin d’une vigile de 40 jours pour la vie, lorsqu’elle se rendait à une clinique d’avortement. Émue aux larmes par la puissance submergeante de la prière, la mère de Leah a choisi la vie.

L'article continue ci-dessous...
Le Québec prie le chapelet en public pour la fin de la crise sociétale liée au covid. Suivez ce lien pour en savoir plus.

Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Quatre ans plus tard, pendant le déroulement du rassemblement OneLifeLA, David Bereit a partagé l’histoire de Leah, et l’accueillit avec sa mère sur une scène, devant une foule de 15 000 pro-vies. Sur son t-shirt, on pouvait lire: «Vos prières ont sauvé ma vie».

Les « 40 jours pour la vie » ont commencé en 2004 par l’entremise de David Bereit. L’événement a sauvé au moins 10 000 enfants de l'avortement, et est un beau témoignage de la puissance transformatrice de la prière. David Bereit n'a rencontré que cinq de ces enfants, mais chacun a affirmé que la prière a vraiment un impact et sauve des vies.

«Être en mesure de voir cet enfant a une grande signification», a affirmé  Bereit. «J’ai eu la chance de rencontrer cette vie qui a été sauvée grâce aux prières des fidèles».

La vie de Leah est un témoignage d'espoir et de prière. Elle nous montre que la prière compte beaucoup.

David Bereit a déclaré: «En voyant le fruit de la prière, de ce que Dieu peut faire, et en permettant également à nos cœurs de fondre, d'être touchés continuellement - ces deux choses contribuent à mon engagement envers l’individu et ses besoins».

Le but du mouvement pro-vie n’est pas de protéger les enfants à naître, mais plutôt de transformer les cœurs et les esprits. Pour ce faire, nous devons encourager l’attitude de prière et toujours rester champions de la vérité.

Consultez Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Le Québec prie le chapelet en public pour la fin de la crise sociétale liée au covid. Suivez ce lien pour en savoir plus.



Laissez un commentaire