M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement - Marche pour la vie 2024

prière

$ 2792 recueillis -- Objectif: 10 000 $. -- Il reste 8 jours -- Merci de votre générosité.

Georges BuscemiChers amis de la Vie,

Pour que la Marche de 2025 soit encore plus grande et belle : Merci de nous aider ! Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Une mère endeuillée s’élève contre l’euthanasie


Sharon Danley.

Par Sharon Danley (Coalition pour la prévention de l’euthanasie) — Traduit par Campagne Québec-Vie

Mon fils a été euthanasié dans le cadre du programme d’aide médicale à mourir (AMM) du gouvernement canadien le 12 décembre 2021.

Quelle preuve a été faite de la douleur de mon fils ou de son bien-être mental par [le « service »] d’AMM ? Personne ne m’a contactée, moi, sa mère, pour vérifier, corroborer, remettre en question ou confirmer les raisons de mon fils. Il semble que les évaluateurs acceptent ce qu’une personne dit sans faire d’enquête approfondie. Il n’y a pas non plus de surveillance des évaluateurs.

L’AMM ne semble pas prendre en compte les retombées dévastatrices pour les familles et les proches, et n’offre pas non plus de conseils en matière de deuil avant ou après les exterminations.

J’ai récemment découvert que plus de 10 000 Canadiens ont été euthanasiés en 2021, y compris mon fils — c’est un nombre stupéfiant.

Je m’exprime aujourd’hui en tant que mère endeuillée qui, j’en suis sûre, n’est pas la seule dans le sillage de ces « exterminations » très discutables commises dans le cadre de ce programme.

La question la plus importante est de savoir jusqu’où ce programme va aller. À l’origine, il était destiné aux personnes souffrant de douleurs en fin de vie. Il s’est maintenant intensifié et un amendement a été proposé pour inclure les personnes dépressives en mars 2023.

C’est définitivement une pente très glissante, mes amis. Qui peut définir la « qualité de vie » et comment la mesurer ? En outre, quelle place tient l’argent dans tout cela ?

Les sans-abri, les adolescents en difficulté, les handicapés, les patients atteints de démence, les bébés physiquement complexes, les incompatibles sur le plan politique ou l’appartenance religieuse seront-ils les prochaines cibles de l’euthanasie lors les futurs amendements ?

C’est une question sérieuse compte tenu de notre triste histoire. À mon avis, l’AMM est en fait un cheval de Troie et s’avère être un moyen de débarrasser la société des « moins désirables » de manière générale. L’AMM rappelle l’Allemagne nazie des années 1930, lorsque les handicapés ont été stérilisés, puis les enfants et les adultes handicapés euthanasiés et enfin a eu lieu le génocide.

L’élargissement constant du programme est très grave. Veuillez réfléchir à ce programme de manière critique et parler de ces propositions très discutables avec vos amis, votre famille et vos collègues. Et s’il vous plaît, contactez vos députés — des deux côtés de l’allée et demandez-leur d’ARRÊTER la direction vers laquelle l’AMM semble inévitablement se diriger.

Merci,

Sharon Danley

Campagne de financement - Marche pour la vie 2024

Merci de votre générosité. L'objectif est de 10 000$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

⁠—Ania

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire