M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement - Automne 2021

mère et enfant

2182.00 $ recueillis -- Objectif : $ 10 000 -- Il reste 7 jours -- Merci de votre générosité !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Aidez-nous à transmettre l'espérance, qui seule nous donne la force de traverser ces temps cruciaux. Avec votre aide, nous continuerons de faire la promotion de la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle. Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Une mère de l’Oklahoma donne naissance à des triplés identiques extrêmement rares


Aspen, Kensli et Layken Norman.

Par Laura Nicole (LiveActionNews) — Traduit par Campagne Québec-Vie

TJ et Stephanie Norman de Blanchard, qui s’aiment depuis le lycée, dans l’Oklahoma, ne s’attendaient pas à ce que leur famille de trois personnes devienne si soudainement une famille de six. Après la naissance de leur fils Wyatt, âgé de deux ans, le couple a fini par vouloir un autre bébé, une fille. « Nous étions prêts à essayer d’en avoir un de plus et nous espérions que ce serait une fille », a déclaré Norman, selon KSWO. « Et puis nous avons été surpris d’avoir trois filles. »

Alors que le couple avait même plaisanté sur le l'idée d’avoir des multiples, ils ne s’attendaient pas à concevoir des triplés.

« Ouais, qu’allons-nous faire si nous entendons plus d’un battement de cœur — et puis il y en avait trois là-dedans », a déclaré TJ.

« Je n’ai jamais pensé que cela pouvait nous arriver », a déclaré Stephanie à FOX13. « Ma sœur a des jumeaux, alors je n’ai jamais pensé que nous pourrions avoir des multiples ».

Comme beaucoup de multiples, Elles sont nées tôt. Le 2 juin, à 29 semaines, Aspen, Kensli et Layken sont nées, étant immédiatement dirigées vers l’USIN où elles pouvaient grandir et se développer un peu plus jusqu’à ce qu’elles fussent prêtes à rentrer à la maison.

Stephanie se rappelle à quel point elles étaient petites à la naissance. « Elles sont nées à 29 semaines, donc elles pesaient toutes un peu plus de deux livres. Elles étaient donc vraiment petites », a déclaré Stephanie. Elle a également mentionné qu’Aspen s’est si bien débrouillée qu’elle a pu rentrer à la maison avant ses sœurs. Si cela a été un événement heureux pour les Norman, il a été difficile de laisser les autres triplés en arrière.

Stephanie et ses médecins se sont également rendu compte à la naissance que les filles n’étaient pas de simples triplées, mais des triplées identiques, qui partageaient toutes trois le même placenta dans l’utérus de leur mère. Les triplés identiques se produisent lorsqu’un spermatozoïde féconde un ovule qui se divise ensuite en trois parties, ou en deux parties, dont l’une se divise à nouveau.

Les chances d’avoir des triplés naturellement sont d’environ 1 sur 9 000. Si les chances d’avoir des triplés identiques sont difficiles à déterminer, elles se situeraient entre 1 sur 60 millions et 1 sur 200 millions, selon Newsweek.

Pour l’instant, les joyeux nouveaux parents ont du mal à distinguer leurs petites filles. « Nous leur avons mis des petits bracelets de cheville de différentes couleurs avec leurs initiales », a déclaré Stephanie, selon KOCO. Le grand frère des triplés, Wyatt, aime les dire bonjour dès le matin. Lorsqu’elles se lèvent le matin, il leur dit : « Salut, pleureuses ! » raconte Norman.

Campagne de financement - Automne 2021

Merci de votre générosité. L'objectif est de 10 000$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

⁠—Ania

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire