M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Un Québécois sur deux ne croit pas en Dieu

Par Geneviève De Vriendt (Campagne Québec-Vie) — Photo (modifiée) : BAnQ

Selon Le Devoir, « il y a maintenant plus d’athées que de croyants au Québec ... On est passé à un autre régime de religiosité. »

Pourtant, le Québec n’est-il pas le berceau de la civilisation chrétienne au Canada ?

En 1534, Jacques Cartier planta une croix à Gaspé. Il ancrait dans cette nouvelle terre des racines chrétiennes : des racines qui seront la fondation du Québec tout au long de son histoire.

En 2021, le Québec n’est plus le même que celui de 1534. Une province profondément catholique est devenue une des provinces les moins croyantes au Canada.

« Un Québécois sur deux ne croit pas en Dieu » affirme Le Devoir, mais comment cet athée comble-t-il son besoin naturel d’aspirer à quelque chose ou quelqu’un qui le dépasse, comment cet athée surmonte-t-il les « périodes de crise » que Le Devoir suggère être la cause des moments de religiosité ?

Le québécois sur deux qui ne croit pas en Dieu a simplement essayé de remplacer Dieu dans sa vie. Avant, la société québécoise se centrait sur sa religion catholique, tout comme les villages se bâtissaient autour des églises. Maintenant, la société se centre sur tout un univers virtuel, irréel, elle vit dans un monde matérialiste, et individualiste. Les Québécois en sont-ils plus heureux ? Certainement pas si seul Dieu mène au vrai bonheur.

Publicité
Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !



Laissez un commentaire