M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Un prêtre irlandais refuse la Sainte Communion à un politicien pro-avortement

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) — Photo (rognée) : TheoRivierenlaan/PxHere

Oui, promouvoir l’avortement est un péché mortel et les péchés mortels doivent être confessés au prêtre, et si le péché a un aspect public l’on doit faire réparation publique. Et qui est en état de péché mortel n’a pas droit à la Sainte Communion. Extrait de Church Militant :

Le père John Hogan [prêtre catholique] a refusé de donner la Sainte Communion à Robert Troy, membre du Parlement irlandais, lors de funérailles  le 4 janvier à l’église Saint-Nicolas du village de Multyfarnham dans le diocèse de Meath.

Troy avait déjà été opposé à l’avortement jusqu’à ce qu’il dise publiquement qu’il avait voté en faveur de l’avortement lors du référendum irlandais sur l’avortement en mai 2018. Lors de ce référendum, le peuple irlandais a voté avec une écrasante majorité en faveur de la légalisation de l’avortement en renversant le huitième amendement de la république, qui protège le droit à la vie de l’enfant à naître.

En décembre 2018, Troy a déclaré à la presse qu’il avait voté en faveur de l’avortement lors du référendum organisé plus tôt l’année dernière.

Le père Hogan a refusé de donner la Sainte Communion à Troy lorsqu’il s’est présenté pour la Communion à la messe des funérailles, en raison de la position du politicien en faveur de la décriminalisation de l’avortement.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !



Laissez un commentaire