M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Quand les pro-avortement manifestent…


Manifestation pro-avortement à Sydney en Nouvelle-Galles du Sud d'Australie, le 14 septembre 2019.

Par Adèle Cottereau (Droit de Naître) ― Photo : Capture d'écran YouTube

Jusqu’où les militants pro-avortement iront dans la provocation et la haine de la vie des tout-petits ? A Sydney, capitale australienne [de l'état de Nouvelle-Galles du Sud], en septembre dernier, des participants d’un rassemblement de la « NSW (Nouvelle-Galles du Sud) Pro-Choice Alliance » auraient scandé : « Nous nous battrons, nous gagnerons, et jetterons le fœtus à la poubelle ! »

Le site d’informations LifeSiteNews a obtenu les fichiers vidéo originaux de la scène en question et les a publié sur son site. La scène a été filmée par une résidente de Sydney, Roselyn Poole, qui s’est rendue dans le quartier central des affaires de Sydney et a traversé Hyde Park, où se déroulait le rassemblement en faveur de l’avortement. Elle raconte que, prenant des photos pour elle-même, elle a constaté le peu de monde rassemblé, alors que les pro-avortements parlent toujours de leur majorité.

En marchant plus loin, elle a aperçu deux femmes qu’elle avait reconnues lors de précédents rassemblements pro-vie et a décidé de les rejoindre alors qu’elles se déplaçaient vers leur lieu de contre-manifestation désigné par la police, en face de Hyde Park.

Vers la fin du rassemblement, un groupe beaucoup plus important s’est approché et a commencé à vouloir se confronter avec elles. « Ces personnes étaient clairement issues du rassemblement officiel » a déclaré Mme Poole. « Nous n’avons aucun doute et les vidéos le prouvent. »

Elle confie à LifeSiteNews : « Dans les différentes marches auxquelles j’ai participé, j’ai vu des pancartes avec le slogan "Le seul bon bébé est un bébé mort", j’ai été témoin d’attaques et j’ai reçu des courriers haineux — mais je n’ai jamais entendu une foule de pro-avorteurs proclamant si fièrement ses vraies couleurs », comme celle de Sydney ce jour-là.

Cet incident intervient en pleine actualité du nouveau projet de loi dans la Nouvelle-Galles du Sud, dernier État d’Australie à décriminaliser l’avortement, jusqu’à 22 semaines de gestation. Le projet de loi supprimerait donc l’avortement de la loi sur les crimes d’État et le redéfinirait comme procédure médicale régie par d’autres normes. Cela laisserait la porte ouverte ensuite pour légaliser l’avortement sans restriction.

Publicité
La dernière superstition : un livre coup de foudre qui réfute l'athéisme

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !



Laissez un commentaire