M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

On croit tout, n’importe quoi et même son contraire

Par Paul-André Deschesnes — Photo : Katemangostar/Freepik

Dans les livres d’histoire, on nous enseigne que l’Antiquité, la Grèce, l’Égypte et la Rome décadente étaient remplies de faux dieux païens. Des milliers de pages ont été écrites à leurs sujets. Aujourd’hui, nous visitons ces temples en ruine et nous nous moquons de toutes ces ridicules superstitions qui guidaient la vie de nos lointains ancêtres.

En 2021, avons-nous beaucoup évolué sur cette question ? À moins d’être aveugles, nous sommes obligés de constater que notre monde, laïc, séculier, apostat et de plus en plus athée, a remplacé les anciens dieux par de nouveaux dieux encore plus puissants, plus ridicules et plus nocifs que les anciens.

En Jean 17, 1-3, Jésus disait à Dieu : « La vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ. » Actuellement, plus nous observons le monde moderne, plus nous voyons une jungle de dieux, de sectes et de nouvelles religions. Les adorateurs païens sont de retour. Ils se prosternent devant ces idoles. « Fils d’homme, ces gens-là portent leurs idoles dans leur cœur ; ils attachent les regards sur ce qui les a fait tomber dans l’iniquité » (Ézéchiel 14, 2-5). La nouvelle mode satanique, c’est d’adorer de faux dieux dans notre cœur. On se soumet (esprit, action, morale, conscience, etc.) à leurs dictats.

La nouvelle société impose de façon insidieuse ses idoles et le bon peuple suit la parade. On ne doit surtout pas sortir du rang. Aujourd’hui, les scientifiques sont considérés comme des êtres supérieurs édictant des dogmes et des vérités canoniques qu’il ne faut pas contredire. La science a remplacé Dieu. Nous avons beaucoup évolué !

L’anarchie sexuelle est devenue un des nouveaux dieux adorés qu’il faut accepter sous peine d’être cloué au pilori. Le modèle biblique (homme, femme, enfant, mariage pour la vie) est ridiculisé sur la place publique. Il a été remplacé par l’anarchie sexuelle tous azimuts imposant une sexualité qui ne supporte aucune règle, aucune loi, aucune contrainte, aucune morale, où tout est normal, banal et acceptable. Même les mineurs sont utilisés dans cette nouvelle réalité.

L’avortement et l’euthanasie sont des dieux très populaires, car « mon corps m’appartient ». On ne peut même plus débattre de ces horreurs sur la place publique, car tous ces dieux ont leur police qui veille au grain.

Les dieux drogues et alcool n’ont plus besoin de présentation tellement ils sont répandus partout. On en fait la promotion et on les présente comme des libérateurs devant lesquels il faut se prosterner.

L'article continue ci-dessous...

Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Les dieux sociaux existent maintenant à l’état pandémique. On adore les vedettes du sport et du monde du spectacle. On obéit aux médias sociaux à la lettre. On couche avec le téléphone intelligent. On se gave des dieux télévision, internet et cinéma. Nos bidules électroniques nous promettent même le paradis terrestre. Les dieux publicité et consommation nous informent continuellement qu’ils possèdent la vérité pour nous rendre pleinement heureux.

Les dieux ésotériques sont présents à tous les coins de rue pour nous vendre leur salade. Ils ont tous la recette magique pour nous sortir de la dépression et de la morosité moderne. Les gourous de tout acabit des sciences occultes font fortune, pendant que nous vendons nos églises au plus offrant.

La ville de tous les vices, Las Vegas aux États-Unis, est le symbole le plus flamboyant de notre monde païen qui adore le jeu et l’argent. Partout dans le monde les casinos et les lotos ensorcellent les gens qui croient dur comme fer « qu’un jour ce sera leur tour ».

Les sept péchés capitaux sont devenus de vrais dieux aux yeux de la population. On les préfère aux commandements de Dieu. Maintenant que Satan a réussi l’exploit de faire croire au monde moderne et décadent qu’il n’existe pas, on se prosterne devant le mal en affirmant que tout cela est bien.

La liste des nouveaux dieux est très longue. Elle grossit de jour en jour comme jamais auparavant dans nos sociétés dites très modernes et très avancées qui ont perdu tous leurs repères.

Il faut bien croire en quelque chose autre que Dieu. Alors le dieu rationalisme s’est confortablement installé depuis plusieurs décennies. Il est en train de supplanter le vrai Dieu, surtout en Occident et au Québec en particulier (dehors la grande noirceur !). Toutes choses religieuses miraculeuses, surnaturelles et transcendantes sont devenues suspectes. Nous récoltons aujourd’hui les fruits vénéneux de cet arbre trompeur (le dieu Satan) qui a infecté la planète et même l’Église catholique.

Qui va sauver le monde ? Pendant qu’on adore la fumeuse théorie de la réincarnation, ne faudrait-il pas se tourner plutôt vers celle de la résurrection du Christ ? Et, que disait Jésus aux foules qui avaient soif de la Vérité ? « Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim ; celui qui croit en moi n’aura jamais soif » (Jean 6, 35-36).

Depuis l’apparition de tous ces nouveaux dieux, que s’est-il passé ? On croit et on adore maintenant n’importe quoi. On est très malheureux. C’est l’anarchie et le chaos. On a oublié que la seule et unique façon d’être heureux, c’est d’établir une relation vivante et intime avec le christ ressuscité, mais surtout pas avec les nombreuses idoles de notre monde moderne.

La grande question existentielle qu’il faudrait se poser actuellement est celle-ci : « Est-ce que j’adore le vrai Dieu ou n’importe quoi ? Est-ce que j’adore la bête (Satan) en suivant comme un mouton la parade populaire ? »

Les nouveaux dieux ne nous donneront jamais la vie éternelle. Ce sont des menteurs !

Consultez Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Transformez votre vie et la culture par une consécration. Suivez ce lien.



Laissez un commentaire