M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement Carême 2020

Jésus Christ

4520 $ recueillis -- Objectif : $5000 -- Il reste seulement 1 jours -- Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Merci de votre précieuse collaboration en ces temps difficiles ! Avec votre aide, nous continuerons de faire la promotion de la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle. Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Netflix dépeint le Christ comme homosexuel et la Vierge Marie comme adultère

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) — Photo : Stock Catalog/Flickr

Signez la pétition : Netflix, retirez le film « La première tentation du Christ »

Netflix était déjà un dépotoir à films obscènes, mais le trois décembre il a ajouté à son palmarès un film blasphématoire, au titre sulfureux La première tentation du Christ, montrant Jésus comme homosexuel et la Vierge Marie comme adultère. Selon LifeSiteNews :

Netflix a lancé un film blasphématoire « spécial Noël » qui dépeint Jésus comme homosexuel et la Vierge Marie comme adultère, ce qui a incité plus d’un million de personnes à signer une pétition pour que le film soit retiré de ce populaire service de diffusion.

A Primeira Tentação de Cristo, ou La première tentation du Christ, est une production de la troupe de comédiens brésilienne Porta dos Fundos [Porte de derrière]. Dans la scène imaginaire, Jésus est montré en train de ramener à la maison un amant homosexuel pour le présenter à Marie et Joseph.

Une troupe douteuse, d’après LifeSiteNews :

Plus d’un million de personnes ont signé une pétition sur Change.org demandant que la vidéo « gravement offensante » soit retirée du service de diffusion en ligne. Des politiciens et des personnalités publiques ont dénoncé la vidéo et Porta dos Fundos. Le célèbre acteur et réalisateur brésilien Carlos Vereza, par exemple, a écrit sur Facebook que la troupe de satiristes était « lamentable » pour ses créations de « films poubelle-pornos ».

L'article continue ci-dessous...
×

Campagne de financement du Carême 2020

4520 $ recueillis -- Objectif : $5000 -- Il reste seulement 1 jours -- Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie
Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Signez la pétition : Netflix, retirez le film « La première tentation du Christ »

Plusieurs abonnés de Netflix se sont désabonnés de ses services, indignés par ce film scandaleux. Tant mieux s’ils se sont désabonnés, ils auraient déjà dû le faire. Un autre article de LifeSiteNews rapporte :

Mgr Joseph Strickland, évêque du Texas, s’est joint à près de deux millions de personnes pour s’y opposer. Certains, dont l’évêque, sont allés jusqu’à annuler leur abonnement au service de diffusion en continu.

[...]

Au moment d’écrire ces lignes, une pétition de Change.org demandant à Netflix de retirer le film a recueilli plus de 1,8 million de signatures.

LifeSiteNews a également lancé sa propre pétition ce week-end, qui a recueilli près de 30 000 signatures en seulement sept heures.

Plusieurs personnes se sont exprimées sur Twitter, dont Mgr Joseph Strickland, évêque pro-vie du Texas :

Netflix vient d’être résilié... je n’ai de toute façon pas le temps de le regarder. Mais les blasphémateurs ne méritent pas un seul sou de soutien !

Tandis qu’un certain Brad Deason écrivait sur Twitter :

Eh bien, Netflix, je résilie [l'abonnement]. Le film d’un Jésus gai est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Vous ne recevrez donc plus de mon argent, de l’argent de ma famille (3 comptes) et j’apporte ça à mon église (plus de 1 000 membres).

De son côté, Gimba Kakanda twitte :

Cette réaction négative et nécessaire sur la nouvelle mise en scène d’un Jésus gai par Netflix montre à quel point l’industrie cinématographique a mis la patience des chrétiens à l’épreuve au nom de la liberté artistique. Qui en est même venu à l’idée que dépeindre Jésus comme homosexuel, ivrogne et fumeur d’herbe était drôle ?

Et Dacia Dhillon d’écrire, encore sur Twitter :

Ils peuvent créer des contenus irrespectueux, et changer le script sur les choses saintes que les gens aiment, et l’étiqueter comme « Comédie ». Ils peuvent faire de la religion une blague. En tant que chrétiens, ce n’est pas le moment de nous taire. Si nous ne défendons pas ce qui est droit, qui alors le fera ? On ne se moquera pas de Dieu.

Ironiquement, Tony Bruno écrit :

Cher Netflix, peut-on s’attendre à un prophète Mahomet gai à temps pour le ramadan ?

Le Dr Taylor Marshall vitupère (je n’utiliserais sûrement pas le mot « cocu »), toujours sur Twitter :

Netflix dépeint le Christ comme homosexuel. Imaginez s’ils avaient fait ça avec Mahomet ! Chrétiens, pourquoi êtes-vous de tels cocus spirituels ? Résilié Netflix et faites du grabuge.

Signez la pétition : Netflix, retirez le film « La première tentation du Christ »

Campagne de financement du Carême 2020. Merci de nous aider généreusement. L'objectif est de 5000$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire