M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Les « transgenres » bannis du concours Miss Marijuana

Par Pascal Bergeron (Le Peuple) — Voici la ou les sources de cet article : The Post Millennial et Miss Marijuana/Voici la source de la photo : Max Pixel

Il est à remarquer que les mouvements LGBT+ mettent en avant dans leur argumentation les sentiments des personnes qu’ils appellent « transgenres », par contre ils ignorent totalement les sentiments des gens ordinaires (ou plus ou moins) comme ceux des concurrentes de cet étrange concours. Du moins, si le concours Miss Marijuana fait la promotion de ce produit dangereux, il ne fait pas celui de la théorie du genre. Une aberration à la fois… — A. H.

Le fondateur de l’événement a expliqué que ce sont de jeunes concurrentes qui ne souhaitent pas côtoyer les transgenres.

En plus de Miss Universe, Miss Monde, ou Miss USA, les jolies demoiselles peuvent désormais participer à un tout nouveau concours de beauté intitulé « Miss Marijuana ». Des âmes sensibles ont cependant été ébranlées lorsqu’elles ont pris connaissance d’une règle charnière qui n’a pourtant rien à voir avec le cannabis : les trans ne sont pas autorisées à prendre part à cette épreuve.

Peu importe si elles ont eu recours ou non à une opération de changement de sexe [qui n’est pas efficace], le fondateur de l’événement, Howard R. Baer, est catégorique quant à ce critère d’admission. Il a expliqué que les concurrentes pouvant s’inscrire à Miss Marijuana sont âgées de 18 à 30 ans et que certaines jeunes filles éprouvaient un malaise à l’idée de côtoyer des personnes transgenres.

Selon M. Baer, Miss Universe est le seul concours de beauté majeur où les personnes trans sont admissibles. Les autres compétitions, estime-t-il, sont d’ailleurs beaucoup plus sévères dans leurs critères d’admission que Miss Marijuana, qui autorise notamment les femmes divorcées et ayant des enfants à mesurer leur beauté à celles des autres aspirantes.

Ses candidates doivent cependant faire honneur à l’événement, soit faire preuve de sympathie à l’égard des consommateurs de cannabis.

Notons que sur plus de 5 000 candidates qui ont postulé pour participer à Miss Marijuana, on estime qu’entre 300 et 500 d’entre elles proviennent du Canada.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !



Laissez un commentaire