M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Les États-Unis entament leur retrait de l’OMS


Donald Trump, président des États-Unis.

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) ― Photo : Gage Skidmore/Flickr

Les États-Unis ont déclaré leur retrait de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) le 6 juillet, procédure qui devrait prendre effet dans un an, le 6 juillet 2021, selon France24 :

Donald Trump a mis ses menaces à exécution en entamant le retrait de son pays de l’Organisation mondiale de la santé, un processus qui prendra un an […]

Les États-Unis sont le plus gros contributeur de l’organisation basée à Genève, avec 15 % du budget de l’OMS, soit 400 millions de dollars par an.

Donald Trump reproche à l’OMS, branche de l’ONU, d’avoir fourni de mauvaises informations sur le coronavirus et d’avoir protégé la Chine dans sa responsabilité par rapport à la « pandémie ».

Joe Biden, qui n’en manque pas une, a promis l’adhésion des États-Unis à l’OMS s’il était élu président, d’après France24 :

Le candidat démocrate à la Maison-Blanche, Joe Biden, a assuré qu’il annulerait cette décision s’il était élu le 3 novembre. « Le premier jour de ma présidence, je rejoindrai l’OMS et réaffirmerai notre leadership mondial », a-t-il écrit sur Twitter.

Les membres fondateurs de l’OMS (fondée en 1948), dont les États-Unis font partie, doivent, paraît-il, attendre un an entre le moment où ils décident d’en sortir et la date d’effet de leur retrait. En outre, ils doivent tenir leur contribution à jour, ce qui peut représenter jusqu’à environ 400 millions de dollars pour les États-Unis. Je serais curieux de voir si Donald Trump, qui a coupé le financement américain de l’OMS, versera les subsides réclamés.

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !



Laissez un commentaire