M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement - Marche pour la vie 2024

prière

$ 4,327 recueillis -- Objectif: 10 000 $. -- Merci de votre générosité.

Georges BuscemiChers amis de la Vie,

Pour que la Marche de 2025 soit encore plus grande et belle : Merci de nous aider ! Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Le taux de natalité canadien atteint le niveau le plus bas de notre histoire

Par REAL Women of Canada — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : Ekaterina Prokovsky/Adobe Stock

Statistique Canada a publié en octobre 2023 des chiffres indiquant que le taux de fécondité du Canada est tombé à 1,33 enfant par femme. Il s’agit du taux le plus bas jamais enregistré dans l’histoire du Canada. L’organisme a révélé que seuls 351 679 enfants sont nés au Canada en 2022. Bien que les taux de natalité aient baissé dans l’ensemble des pays développés, la chute a été si forte au Canada que Statistique Canada a averti que si cette tendance se poursuit, nous aurons bientôt le taux de natalité le plus bas de la planète.

Le Canada a rejoint les pays ayant le taux de fécondité le plus bas, une situation associée au vieillissement de la population et à une pression accrue sur le marché du travail, la santé publique et les pensions. Ces pays comprennent le Japon, l’Italie, la Corée du Sud et la Chine.

L'article continue ci-dessous...

×

Campagne de financement -- Marche pour la vie 2024

$ 4,327 recueillis -- Objectif: 10 000 $. -- Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie

Le taux de natalité a chuté pendant la pandémie, mais on s’attendait à ce qu’il reprenne par la suite. Cela ne s’est pas produit en raison des hausses massives des loyers, des prix du logement et de l’inflation.

En juin 2023, un sondage Angus Reid a demandé aux femmes combien d’enfants elles auraient aimé avoir par rapport à la taille réelle de leur famille. Ce sondage a révélé que lorsque les femmes ont terminé leurs années de procréation, il se trouve qu’elles ont eu moins d’enfants qu’elles ne l’auraient souhaité.

La population canadienne devrait atteindre 50 millions d’habitants d’ici 2043, mais cela sera dû presque exclusivement à l’immigration. Cette dernière crée toutefois des problèmes en soi, car il sera difficile d’absorber culturellement un si grand nombre d’immigrants et de fournir les nombreux services sociaux et de soins de santé qui seront nécessaires.

REAL Women a exprimé à plusieurs reprises ses préoccupations concernant la baisse de notre taux de natalité, mais en vain. Rien n’a été fait. Que faut-il pour qu’un gouvernement se saisisse de ce problème ? Le gouvernement aurait dû développer des politiques familiales, telles que l’inclusion de crédits d’impôt ou de déductions fiscales et le partage des revenus familiaux à des fins fiscales, plutôt que d’imposer les couples individuellement comme c’est le cas aujourd’hui. D’autres pays, comme la Hongrie, la Russie et la Chine, s’attaquent au problème de la faible natalité en mettant en œuvre diverses politiques. Pourquoi alors le Canada fait-il l’autruche ?

Campagne de financement - Marche pour la vie 2024

Merci de votre générosité. L'objectif est de 10 000$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

⁠—Ania

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire