M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Le rôle d’un délégué pro-vie au Congrès du Parti conservateur du Canada


Congrès conservateur de 2018, à Halifax en Nouvelle-Écosse.

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie)

Pour promouvoir la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle, je vous invite à devenir délégué à la Convention politique 2021 du Parti conservateur du Canada (PCC) qui se tiendra virtuellement le 18 mars 2021. Pourquoi devenir délégué à la Convention politique 2021 du PCC ? C’est l’un des plus grands partis du Canada où il est encore possible de se dire pro-Dieu, pro-famille et pro-vie, et aux députés de déposer des projets de loi qui correspondent à ces principes. Certes, le parti a inscrit dans sa politique officielle qu’il ne légiférerait pas sur la question de l’avortement. Il fut un temps où il n’en était pas ainsi. Mais précisément, à la Convention politique du PCC, c’est le moment où le parti décide et modifie ses politiques, moment auquel on peut faire basculer cette grosse machine en notre faveur ― pourvu qu’il y ait assez de délégués pour voter en ce sens.

En outre, le Parti conservateur du Canada est l’un des seuls partis où il est encore possible de tenir une opinion différente sur d’autres enjeux importants. Vous n’iriez pas bien loin en tentant de modifier le cours du Parti libéral…

Qu’est-ce qu’un délégué ?

Un délégué, à la Convention politique du PCC, est soit un membre du parti qui détient un poste dans celui-ci (députés, sénateurs, etc.), soit un représentant de circonscription électorale ― c’est ce dernier type de représentation qui nous concerne et dont je ferais désormais mention par le terme « délégué ».

Le délégué possède le droit de voter lors de la Convention politique sur divers aspects du parti, aussi bien sur les mécanismes du parti que sur les politiques de celui-ci. Il possède également le droit de présenter des projets de modification, lesquels passeront au vote des délégués lors de la Convention politique.

L'article continue ci-dessous...

Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Être bien informé pour bien voter

Voter sur une résolution présentée à la Convention politique peut s’avérer un choix délicat. Le vote sur les résolutions du mécanisme du parti se fait en principe sur toute les résolutions présentées, lors d’une assemblée générale, s’il y a assez de temps… si bien que la moitié des résolutions peuvent ne pas passer. Le mécanisme a une importance relative à la position des pro-vie, si la direction du parti était pro-vie (ce qui n’est pas le cas) mais pas la base, il ne serait pas mauvais que la direction du parti ait un plus grand pouvoir, inversement (ce qui est le cas) si la base du parti était plus pro-vie que la direction, il importerait que la base ait de plus grands pouvoirs. Autre exemple, il y a plus de pro-vie à l’ouest du Canada qu’il n’y en a à l’est, mais les circonscriptions ont un poids égal en termes de vote (que cela soit lors de la Convention politique ou de l’élection du chef), si bien que si la Convention politique votait pour faire en sorte que c’est le nombre de membres du parti qui comptait et non les fractions de circonscription (un délégué lors de la Convention politique ou un point électoral de circonscription lors de l’élection du chef) les pro-vie auraient sans doute un poids beaucoup plus lourd. Évidemment, tout projet favorisant les pro-vie est le bienvenu.

Autrement, au sujet des propositions concernant la politique officielle du parti, elles suivent un schéma différent. Elles sont réparties en diverses commissions (trois, je pense) selon leur thème, qui se dérouleront en même temps. Or, l’on doit choisir à quelle commission on veut assister, parce qu’on ne peut évidemment pas être présent à toutes à la fois, et qu’on ne peut s’y joindre une fois les votes commencés (lors de la dernière convention politique, à laquelle j’avais participé, une troupe d’hurluberlus avait tenté de se joindre à la commission où était présentée la plupart des propositions concernant l’avortement, et au moment d’un vote délicat).

Dans le cadre de la commission que vous aurez rejointe (premier choix délicat), il est important de ne voter qu’en faveur des résolutions les plus importantes et de rejeter toutes les autres, les mauvaises évidemment, mais aussi d’autres qui pourraient vous paraître bonnes (second choix délicat), car il n’y a qu’un nombre limité de résolutions qui peut passer par chaque commission.

Après les commissions, les résolutions qui y sont passées font l’objet d’un vote lors d’une seconde assemblée générale. Pour qu’une résolution y passe, il faut que la majorité des délégués et la majorité des provinces représentées votent en sa faveur ― lors de la dernière convention politique, une mesure visant à permettre au parti de légiférer sur la question de l’avortement avait été proche de passer…

C’est pourquoi nous vous fournirons de l’information utile en temps voulu.

Évidemment je ne donne aucune garantie quant à l’intégrité du parti et des votes qui s’y déroulent.

Comment devenir délégué ?

Pour devenir délégué, il vous faut déjà être membre du PCC, vous ne pouvez devenir membre puis devenir délégué pour la Convention politique 2021.

Ensuite, il vous faut vous inscrire sur le site du PCC en allant ici et payer les frais d’inscription, allant à 199 $ pour les plus de 25 ans, et 99 $ pour les 14 à 25 ans (qui sont appelés « délégués jeunes »). Si vous avez à payer 199 $, vous aurez droit à un crédit d’impôt de 149 $ (si vous gagnez assez d’argent pour payer des taxes, évidemment…), le 99 $ fait évidemment aussi l’objet d’un crédit d’impôt. Si vous avez déjà donné 1650 $ au parti en 2021 c’est gratuit.

La date butoir pour l’inscription est le 15 janvier à 20 h.

Après cela, les choses se compliquent, selon les Règles régissant la sélection des délégués du Congrès national de 2021 du Parti conservateur du Canada :

3.2 Si, au 15 janvier 2021 à 20 h (HNE), une ACÉ [association de circonscription électorale] donnée compte dix candidats délégués ou moins, dont au moins un candidat délégué jeune, ces personnes seront les déléguées de leur circonscription électorale et aucune autre sélection ne sera nécessaire.

3.3 Les ACÉ qui comptent plus de candidats délégués que les dix alloués (y compris un délégué jeune) procéderont à la sélection de leurs délégués entre le 18 janvier et le 15 février 2021.

3.4 L’organisatrice ou l’organisateur régional doit déterminer la période de sélection des délégués de chaque ACÉ, conformément aux présentes Règles. Avant de la déterminer, il est nécessaire de consulter le conseil d’administration de l’ACÉ pour s’assurer que la date tient compte d’autres événements ou obligations.*

Donc, si dans la circonscription où vous vous trouvez il y a peu de candidats à la délégation, vous vous retrouverez délégué sans difficulté, par contre, s’il y en a plus que le nombre requis, l’ACÉ désignera par vote les délégués (si vous n’êtes pas dans une circonscription typiquement pro-vie, il est probable que l’ACÉ désigne ses petits copains).

D’autre part, si la circonscription où vous vous trouvez compte moins de candidats que requis, ce sera aux exécutifs nationaux (favorables au pro-avortement O’Toole) de remplir les sièges vacants. Il vaut donc mieux vous assurer de trouver assez de gens ayant la même orientation politique pour remplir les dix places de délégués, quitte à ce que l’ACÉ doive procéder à un vote pour désigner les délégués.

S’il vous plaît, faites-nous savoir si vous comptez vous présenter comme délégué.

Je vous remercie pour votre dévouement.


*J’ai nettoyé le texte qui était écrit dans un mode « inclusif » et pénible à lire avec tous ses « délégué-e-s ».

Consultez Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Transformez votre vie et la culture par une consécration. Suivez ce lien.



Laissez un commentaire