M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement - avent 2022

prière

885.00 $ recueillis -- Objectif : $ 15 000 -- Il nous reste 3 semaines -- Merci de votre générosité !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Gardons courage, il a vaincu le monde. (Jn 16:33) Même si la culture contemporaine semble s'engouffrer davantage dans le mensonge, nous sommes encore là, à dire les vérités essentielles sur la foi, la famille et la vie. Merci nous aider à continuer. Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Le média conservateur Rebel News poursuit le gouvernement Trudeau pour refus d’accorder une licence officielle de journalisme


Ezra Levant du Rebel News, lors du Convoi pour la Liberté à Ottawa.

Par Jack Bingham — Traduit par Campagne Québec-Vie

8 avril 2022, Toronto (LifeSiteNews) — Le populaire média conservateur canadien Rebel News a annoncé qu’il poursuivait le gouvernement fédéral du premier ministre Justin Trudeau pour lui avoir refusé une licence officielle de journalisme.

Dans une vidéo publiée jeudi soir, Ezra Levant, l’homme de tête de Rebel News, a annoncé que son organisation poursuivait le gouvernement Trudeau après avoir reçu une lettre de l’Agence du revenu du Canada (ARC) lui indiquant que « moins de 1 % » de son contenu « répond aux critères de contenu de nouvelles original » et que Rebel News n’est donc pas admissible à la désignation d’organisation journalistique canadienne qualifiée (OJCQ).

Selon Levant, l’Agence de revenu du Canada n’a jamais « contacté » ou correspondu avec Rebel News de quelque manière que ce soit, mais a plutôt révélé par le biais d’une lettre qu’elle avait étudié « 276 articles [de Rebel News] » et déterminé que son travail ne répondait pas à la norme dite OJCQ.

« Je tiens à vous dire que nous nous défendons », a déclaré Levant. « Parce que si nous ne nous défendons pas maintenant contre cette licence de journalisme, ils vont nous détruire, comme Trudeau le fait de plus en plus à ses opposants politiques pacifiques comme les camionneurs. »

« S’ils peuvent nous faire ça à nous, leur plus grand critique indépendant restant au Canada, ils le feront à n’importe qui, ils vous censureront », a accusé Levant. « Donc, nous poursuivons Trudeau. Nous avons déposé le procès aujourd’hui à la Cour fédérale du Canada. »

Commentant le procès et expliquant pourquoi Rebel News a jugé cette action nécessaire, Levant a expliqué que le refus de la désignation OJCQ aura pour conséquence d’interdire à ses journalistes d’assister aux conférences de presse du gouvernement tout en les « punissant » financièrement en vertu de la « Loi de l’impôt sur le revenu ».

L'article continue ci-dessous...

×

Campagne de financement -- Avent 2022

885.00 $ recueillis -- Objectif : $ 15 000 -- Il nous reste 3 semaines -- Merci de votre générosité !

Donner à Campagne Québec-Vie

« Vous devez maintenant adopter un point de vue pro-libéral et de gauche pour être conforme à la loi de l’impôt sur le revenu », a commenté Levant.

Selon le document de l’ARC, Rebel News a été considéré comme un organe de presse illégitime parce que son contenu est « largement fondé sur des opinions et axé sur la promotion d’un point de vue particulier ».

« Mais la même ARC a accordé cette licence de journalisme OJCQ au National Observer de gauche dure, et au Toronto Star de gauche, et au Narwhal de gauche, et à des dizaines d’autres », a déclaré Levant dans sa vidéo.

« Ce sont évidemment de vraies sources d’information, bien sûr, mais elles n’abordent manifestement l’actualité que d’un seul point de vue, celui de la gauche dure », a-t-il ajouté.

Comme Levant l’a mentionné dans sa vidéo, c’est la troisième fois que son média doit poursuivre le gouvernement Trudeau en justice pour des questions liées à la liberté de la presse.

Au cours des deux derniers cycles électoraux, Rebel News a dû faire appel à un tribunal fédéral qui a statué contre le gouvernement Trudeau après que la commission des débats ait dit aux journalistes de Rebel qu’ils ne seraient pas autorisés à participer aux débats à la direction du premier ministre.

Dans les deux cas, les tribunaux ont déterminé que le gouvernement fédéral devait respecter le droit à la liberté de la presse et ne pouvait pas empêcher Rebel News d’assister aux événements.

Campagne de financement - Avent 2022

Merci de votre générosité. L'objectif est de 15 000$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

⁠—Ania

Donner à Campagne Québec-Vie



Laissez un commentaire