M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

La Chambre des députés d’Argentine vote la libéralisation de l’avortement

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) ― Photo : Pedro Ignacio Guridi/Flickr-HDR Congreso/Wikimedia Commons

Neuvième tentative de libéralisation de l’avortement en cours en Argentine, rapporte LiveActionNews :

La chambre basse du Congrès argentin a approuvé la légalisation de l’avortement, selon NBC News. Le projet de loi va maintenant être soumis au Sénat, qui avait rejeté un projet de loi similaire il y a deux ans. Le Sénat devrait examiner le projet de loi avant la fin de l’année 2020.

La proposition de loi a été approuvée par 131 voix contre 117, avec six abstentions, après une session de 20 heures. Elle étendrait l’accès à l’avortement en Argentine jusqu’à la 14e semaine de grossesse. Actuellement, l’avortement n’est légal dans le pays qu’en cas de viol ou lorsque la vie de la mère est en danger [...]

L’avortement, soit dit en passant, n’est jamais nécessaire (dans le sens machiavélique du mot où la fin justifie les moyens) pour sauver la vie de la mère.

Le président d’Argentine est le promoteur de cette 9e tentative de libéraliser l’avortement :

Le président argentin Alberto Fernández a promis de légaliser l’avortement d’ici la fin de l’année.

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !



Laissez un commentaire