M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Josh Alexander raconte à Jordan Peterson les débuts de son militantisme pro-famille


Nick et Josh Alexander discutant avec le Dr Jordan Peterson.

Par Clare Marie Merkowsky — Traduit par Campagne Québec-Vie

24 novembre 2023 (LifeSiteNews) — L’éminent psychologue anti-woke Jordan Peterson a récemment parlé avec Josh Alexander, un étudiant militant pro-famille, pour discuter de la façon dont le Canada peut être sauvé de l’emprise LGBT.

Le 23 novembre, Peterson a publié le dernier épisode de son émission en ligne, « The Future of Canada », dans lequel Josh Alexander, 17 ans, et son frère Nick, racontent qu’ils ont été pris pour cibles parce qu’ils défendaient leurs croyances chrétiennes, en particulier le fait qu’il n’y a que deux sexes.

« Si vous regardez notre culture aujourd’hui, la chose qui est la plus attaquée, c’est la famille nucléaire », a déclaré Josh à Peterson.

Josh est bien connu pour son militantisme pro-famille contre l’endoctrinement LGBT dans les écoles, mais il a révélé qu’il avait commencé à subir des mesures disciplinaires de la part de son école en raison de son soutien au Freedom Convoy (Convoi pour la liberté) en 2022.

L'article continue ci-dessous...

Ensemble, défendons la vie de la conception à la mort naturelle. Suivez ce lien pour en savoir plus.

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Le convoi de la liberté était une manifestation nationale contre les réglementations COVID. Des camionneurs sont venus de tout le pays pour former un convoi qui s’est finalement arrêté devant le Parlement à Ottawa. Les camionneurs ont été rejoints par des Canadiens pro-liberté de tout le pays qui ont manifesté à Ottawa jusqu’à ce que le premier ministre Justin Trudeau invoque la loi sur les situations d’urgence et que la police les chasse quelques semaines après leur arrivée.

Après avoir assisté aux manifestations à Ottawa, Josh, alors âgé de 15 ans, s’est senti encouragé et déterminé à organiser un débrayage à l’école catholique Saint-Joseph de Renfrew, en Ontario, pour protester contre les mandats de masques.

« Une cinquantaine d’élèves sont sortis de l’école, qui en compte 300, et une foule de parents et d’autres personnes les soutenaient à l’extérieur », se souvient Josh.

Après avoir milité en faveur de la liberté, Josh a commencé à s’élever contre l’endoctrinement LGBT dans les écoles, en s’appuyant sur les Écritures pour étayer ses convictions.

Josh, alors âgé de 16 ans, est devenu célèbre pour avoir refusé de céder à l’idéologie LGBT dans son école et pour s’être élevé contre l’entrée d’élèves masculins dans les toilettes des filles. Refusant de revenir sur ses convictions, Josh a été suspendu pour une durée indéterminée de l’école catholique Saint-Joseph, ce qui l’a empêché d’obtenir son diplôme.  

En plus de sa suspension, les deux parents de Josh ont été suspendus de leur emploi au sein du Conseil scolaire de l’Ontario.

Nick Alexander arrêté après avoir été attaqué par des antifa

Nick, le frère aîné de Josh, a raconté la récente agression dont il a été victime lors d’une manifestation pro-famille à Toronto le 22 septembre. Nick a raconté à Peterson qu’il était en train de lire l’Évangile avec des manifestants lorsqu’il a été soudainement attaqué par des Antifa masqués.

Nick se souvient que sa vision était « brouillée » par le sang qui coulait sur son visage après avoir été frappé juste au-dessus de l’œil par un manifestant antifa avec ce qu’il pense être un « gant à lame ».

Cependant, au lieu d’arrêter l’agresseur, un officier a dit à Nick : « Si vous ne partez pas, je vais vous arrêter ». Lorsque Nick a refusé de partir, arguant qu’il avait le droit de manifester et qu’il n’avait violé aucune loi, la police l’a arrêté.

« Ils m’ont dit qu’il s’agissait d’une violation de la paix, et ils ont dit à la foule qu’il s’agissait d’une agression », se souvient Nick. Après avoir été détenu pendant des heures, alors qu’il continuait à saigner, la police a relâché Nick et abandonné toutes les charges qui pesaient contre lui.

Cependant, loin de se décourager, les frères Alexander ont révélé qu’ils étaient plus que jamais déterminés à défendre la vérité au Canada.

« Qu’est-ce que vous comptez faire dans quelques années ? », a demandé Peterson.

« Il s’agit vraiment de savoir où le Seigneur me veut », a répondu Josh, expliquant que sa vie est guidée par la prière et sa relation avec Dieu.



Laissez un commentaire

Ensemble, défendons la vie de la conception à la mort naturelle. Suivez ce lien pour en savoir plus.