M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement automne 2019

Mère et fils

1871 $ recueillis -- Objectif : $7500 -- Il reste 13 jours -- Merci de votre générosité !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Merci de nous aider, en ce début d'automne, à promouvoir la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle. Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Jordan Peterson : l’État ne devrait plus enseigner l’éducation sexuelle

Par Pour une école libre au Québec — Photo : Gage Skidmore/Flickr

Jordan Peterson dit avec vérité que l’éducation sexuelle devrait revenir aux parents, et dois-je ajouter, la décision en cette matière doit toujours revenir aux parents. Certes, l’éducation à la maison ne sera peut-être pas idéale, mais elle vaudra toujours mieux que ces cours pourris et loin d’être idéaux, offerts (souvent de force) par les gouvernements. Rajoutons que, même avant l'enseignement de l'idéologie du genre, ce qui était enseigné en matière de sexualité était mauvais. Le premier argument de Jordan Peterson est dur à comprendre, mais le reste est mieux. — CQV

Le New York Times a décrit le célèbre psychologue Jordan B Peterson, dont le dernier livre s’est vendu à plusieurs millions d’exemplaires, comme « l’intellectuel public le plus influent du monde occidental à l’heure actuelle ». Il s’est exprimé le 27 décembre 2018 dans le Scottish Catholic Observer, il revient sur la volonté politique de nombreux gouvernements en Occident d’imposer de nouveaux programmes d’éducation à la sexualité qui vont au-delà des faits biologiques et intègrent des éléments moraux, de lutte contre les « stéréotypes sexuels » ou de théorie du genre :

« Je pense que nous sommes probablement près du point où l’État ne devrait plus enseigner l’éducation sexuelle des enfants, car il n’y a pas de consentement culturel quant au contenu d’un tel programme, alors je pense que cela devrait revenir à la famille », a déclaré le Dr Peterson.

« Non pas que ce soit une solution parfaite, mais l’éducation sexuelle prescrite par l’État n’a pas été parfaite non plus, car elle est devenue tellement contaminée par une idéologie. », a-t-il ajouté.

« Je pense que les écoles devraient simplement en rester là (“leave it be”). Si des idéologues enseignent à vos enfants, vous devriez les sortir de la classe, car il n’y a aucune justification à l’enseignement idéologique. » [L’ennui c’est qu’il est difficile de savoir à l’avance si un idéologue enseigne à vos enfants et même après coup, les enfants ne disent pas toujours à quel point ils ont été troublés ou ébranlés par un tel idéologue à l’école.]

« L’idée que nous n’aurions découvert ce qu’est la véritable nature du genre que ces cinq dernières années est le comble de l’absurdité. Je pense que la conséquence fondamentale est que cela va semer la confusion chez beaucoup plus d’enfants que cela ne les aidera. »

Campagne de financement automne 2019. Merci de nous aider avec un don sacrificiel. L'objectif est de 7500$.

Mère et bébé

Merci de nous aider à promouvoir la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle.

1871 $ recueillis -- Objectif : $7500 -- Il reste 13 jours -- Merci de votre générosité !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire