M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

François Legault et sa revanche des berceaux

Par Rafael-Alexandre Ramos-Richard (Le Peuple) — Voici la ou les sources de cet article : Le Journal de Montréal et Radio-Canada / Voici la source de la photo : CC0

Le chef de la Coalition Avenir Québec (CAQ) propose plus d’argent aux familles à partir du deuxième enfant.

Le chef de la Coalition Avenir Québec (CAQ), François Legault, a annoncé, lundi, une proposition de son parti visant à bonifier les montants accordés annuellement aux familles québécoises pour leur deuxième et troisième enfant de même que pour chaque enfant suivant. Par conséquent, le montant actuel consenti aux Québécois augmenterait considérablement.

« Un montant donné tous les trois mois jusqu'à l'âge de 17 ans »

Si la CAQ est portée au pouvoir, le crédit d'impôt dont bénéficient les familles québécoises sera donc remplacé par une allocation familiale plus conséquente.

Dans le cadre de cette aide financière, les ménages faisant moins de 107 000 $ par année recevraient un montant maximal de 2 430 $ pour chaque enfant, du premier au dernier, et ce, jusqu'à ce que ceux-ci atteignent l'âge de 17 ans.

L'article continue après cette publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Concernant les ménages dont le revenu est supérieur à 107 000 $, le montant minimal atteindrait 1 000 $ pour tous les enfants. Cette allocation serait versée quatre fois par année, tous les trois mois.

« Est-ce que ça coûte moins cher, un deuxième et un troisième enfant ? Ben non ! »

Le chef de la CAQ, François Legault, dit vouloir réparer une injustice, alors que le crédit d'impôt en vigueur sous le gouvernement libéral de Philippe Couillard prévoyait un montant plus bas pour les enfants suivant le premier nouveau-né. M. Legault défend son idée en affirmant que la venue d'un enfant supplémentaire fait en sorte qu'« on a besoin d'acheter une nouvelle voiture, on a besoin d'acheter une nouvelle maison ou de louer un appartement qui est plus grand ».

« Le but principal de la mesure, c'est d'aider les familles »

Rappelons que la proposition de la CAQ de bonifier les sommes données aux familles pour chaque enfant que compte un ménage n'est pas nouvelle. En effet, l'idée avait fait son chemin lors du conseil général du parti qui s'est tenu l'automne dernier à Sherbrooke. M. Legault souligne que « si en même temps, ça aide à ce qu'il y ait plus d'enfants au Québec, ça va être bon pour protéger notre identité ».

Publicité



Laissez un commentaire