M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Euthanasie et prélèvement d’organes

Blog D'Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) — Source de la photo : el Expresso de Campeche via CC Search

Deux médecins canadiens réclament le pouvoir d’euthanasier les patients en prélevant leurs organes, la loi ne le permettant pas. Ceci constitue une nouvelle tentative pour rendre l’euthanasie plus utilitaire qu’il ne l’est déjà. Il faut cependant remarquer que le prélèvement d’organes vitaux est contestable sur le plan moral, étant donné que celui-ci se pratique quand la personne est dite en état de « mort cérébrale ». Or, des gens se sont déjà réveillés de cet état…

Extrait du site Gènétique :

Les médecins canadiens demandent que la loi soit modifiée pour permettre l’euthanasie avec don d’organes.

Le protocole canadien de don d’organes exige aujourd’hui d’attendre plusieurs minutes après l’arrêt de la circulation sanguine avant de prélever les organes. De longues minutes pendant lesquelles « la qualité des organes diminue ». Alors que, d’après deux médecins de l’Ontario et Robert Truog, bioéthicien à Harvard Medical School,« s'ils étaient retirés lors d'une opération coordonnée sur un patient euthanasié, ils seraient aussi frais que possible »…

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !



Laissez un commentaire