M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

« Documentaire » de la CBC sur Jordan Peterson


Jordan Peterson.

Par Pascal Bergeron (Le Peuple) — Voici la ou les sources de cet article : CBC / Voici la source de la photo : Gage Skidmore/Wikimedia Commons

Le diffuseur public présentera un documentaire le 2 novembre qui semble diaboliser le professeur de l'Université de Toronto.

Une bande-annonce annonçant la diffusion d'un documentaire le 2 novembre prochain sur la Canadian Broadcasting Corporation (CBC) laisserait penser que le contenu exposé portera sur la montée de l'extrémisme. En effet, on y voit des croix gammées, une peinture de Lénine et un livre intitulé « Hitler et Staline ».

Pourtant, le sujet abordé ne concerne pas le fascisme, le communisme ou même l'extrémisme, mais il vise plutôt à donner un point de vue soi-disant « nuancé » du professeur Jordan Peterson.

Explorer le point de vue « des deux côtés »

La cinéaste Patricia Marcoccia, si l'on se fie au synopsis présenté sur le site Web de la CBC, a eu l'occasion de suivre M. Peterson au moment le plus controversé de sa carrière. La description affirme que le documentaire permet « d'examiner la lutte entre la liberté d'expression et le discours haineux, explorant le point de vue de ceux qui se trouvent des deux côtés de ce débat enflammé ».

L'article continue après cette publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Néanmoins, il est difficile de percevoir toute nuance si l'on regarde la bande-annonce, car avant même de la visionner, on peut voir une photo projetée de Jordan Peterson sur un fond rouge, laquelle est accompagnée d'une foule en colère composée d'individus brandissant leurs poings en l'air. Puis avec un titre comme « Jordan Peterson – Shut Him Down » (« Jordan Peterson – Taisez-le »), il est difficile de croire que la cinéaste était réellement en quête d'objectivité.

Jordan Peterson ne craint pas l'adversité

Rappelons que Jordan Peterson, psychologue clinicien et professeur à l'Université de Toronto, s'est fait connaître pour avoir publiquement refusé de se conformer au projet de loi C-16, lequel ouvre la porte à l'imposition de pronoms neutres pour inclure les personnes transgenres, en remplacement des pronoms traditionnels « il » ou « elle ».

Par ailleurs, M. Peterson a déjà affirmé que l'on assistait à une épidémie d'autodiagnostic chez les adolescents et les enfants, voire à une multiplication de pathologies qui étaient rarement détectées dans le passé. Enfin, Jordan Peterson est d'avis que les universités canadiennes endoctrinent les jeunes plutôt que de leur permettre de développer une pensée critique.

Publicité



Laissez un commentaire