M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement - Avent 2020

tournant

650 $ recueillis -- Objectif : $7500 -- il reste 22 jours -- Merci de votre générosité !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Merci de votre don en ces temps où il faut faire preuve de foi et de persévérance. Avec votre aide, nous continuerons de faire la promotion de la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle. Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Des parents refusent d’avorter leur fille diagnostiquée d’un cœur non viable


Mme Saba et sa fille Jessica.

Par Anne Marie Williams (LiveActionNews) — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : Made to Live Trailer/YouTube

Aujourd’hui, Jessica est une « jeune fille de 11 ans épanouie et énergique ». Mais ce n’était pas ce que les médecins avaient auguré pour elle. Son père, le médecin canado-américain Paul Saba, vient de publier le livre Made to Live : A Physician’s Journey to Save a Life racontant l’histoire « profondément personnelle » de la défense de sa fille Jessica. Selon un communiqué de presse fourni à Live Action News, « médecin de famille dans sa ville natale de Montréal, au Canada, le Dr Saba s’appuie sur son expérience de médecin, de mari, et de père, pour aider à la démystification de la fable conte selon laquelle la vie n’est qu’une autre marchandise jetable. »

D’après la vidéo YouTube faisant la promotion du livre, alors que Jessica avait vingt semaines et se développait dans le sein de mère, les médecins la diagnostiquèrent d’une maladie cardiaque congénitale rare : « elle n’a pas de cœur viable. Elle est probablement trisomique. Et nous nous demandons vraiment si elle sera en mesure d’avoir une vie de qualité, voire si elle aura simplement la capacité de vivre ». Les médecins invitèrent M. et Mme Saba de « considérer les options médicales » — euphémisme signifiant : avortement — et il leur fut suggéré de se décider rapidement. Les parents de Jessica choisirent d’attendre l’échographie suivante.

« Nous passâmes une autre échographie à 24 semaines, et la conclusion était la même. Et nous avons dit : “il n’en est pas question. Nous n’allons pas interrompre cette grossesse”. Et mon épouse a ajouté : “J’ai fait tout ce que j’ai pu pour mener la grossesse aussi loin que possible, et vous allez tout faire pour mon bébé.” »

« Le plus grand abandon est de laisser tomber les gens. Et la pire façon de les abandonner est de les tuer, soit par le suicide assisté, soit par euthanasie, soit par avortement » dit le Dr Saba. « Voilà donc l’histoire. C’est la valeur de chaque vie humaine. Avant la naissance. Ou après. Ou à la fin d’une longue vie. N’abandonnez jamais. Ayez toujours de l’espoir. Vous êtes inestimables parce que vous êtes fait pour vivre. »

Selon le communiqué de presse, l’écriture de ce livre fut « une affaire de famille », chaque membre de la famille y ayant apporté sa contribution.

Campagne de financement - Avent 2020

Merci de veiller avec nous. L'objectif est de 7 500$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

⁠—Ania

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire