M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Chris Hickey, 63 ans, est revenu à la vie plus d’une heure après un arrêt cardiaque

Chris-Hickey-63-ans-vie-heure-apres-arret-cardiaque.jpegChris Hickey

Par Reinformation.tv

Victime d’une « mort subite adulte », qui concerne 30.000 personnes par an au Royaume-Uni, il fait partie des 8 % de survivants, sans séquelles en ce qui le concerne.

Aussitôt prévenus, les services d’urgence avaient piloté le massage cardiaque effectué par sa femme – qui n’avait aucune formation en la matière – en attendant l’arrivée des secours. Ceux-ci avaient poursuivi les massages pendant plus d’une heure, avant de décider d’arrêter. Sue Hickey les avait suppliés d’essayer encore une seule fois – et c’est alors que le cœur a redémarré.

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Chris Hickey a pu être transporté par hélicoptère vers l’hôpital de Cheltenham où il a été plongé dans un coma artificiel pendant trois jours, au cours desquels les membres de la famille ont été invités à venir lui faire leurs adieux en raison de la gravité de son état. Mais il s’est réveillé, ayant simplement souffert d’une perte de mémoire de six jours liée à l’absence d’oxygénation du cerveau. Aujourd’hui, quatre mois plus tard, il est en pleine forme et a pleinement repris sa vie d’avant.

Reste qu’il a été jugé « médicalement mort » pendant plus d’une heure. Cela n’est pas sans intérêt lorsqu’on sait que de nouvelles formes et normes de prélèvement d’organes se contentent de quelques minutes d’arrêt cardiaque pour récupérer les organes vitaux.



Laissez un commentaire