M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement - Marche pour la vie 2024

prière

$ 4,492 recueillis -- Objectif: 10 000 $. -- Merci de votre générosité.

Georges BuscemiChers amis de la Vie,

Pour que la Marche de 2025 soit encore plus grande et belle : Merci de nous aider ! Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Une pétition officielle pour rejeter Trudeau a obtenu plus de 380 000 signatures

Extrait d’un article de Clare Marie Merkowsky de LifeSiteNews, 22 décembre 2023 — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : fizkes/Adobe Stock

Une pétition officielle lancée par une citoyenne canadienne demandant la dissolution du gouvernement Trudeau et la tenue d’élections a récolté plus de 380 000 votes. Lancée le 24 novembre, la pétition a pris fin le 24 décembre et sera remise à la Chambre des communes le 29 janvier. — A.H.

La pétition officielle, intitulée pétition e-4701, a été lancée par Melissa Outwater, résidente de Peterborough (Ontario), et parrainée par la députée conservatrice Michelle Ferreri.

Elle se lit comme suit : « Nous, soussignés, citoyens et résidents du Canada, prions la Chambre des communes de demander la tenue d’un vote de censure et d’une élection fédérale dans les 45 jours suivant le vote ».

Les pétitions adressées à la Chambre des communes du Canada peuvent être lancées par n’importe quel citoyen, mais elles doivent être soutenues par cinq autres citoyens ou résidents canadiens, ainsi que par un député en exercice.

L'article continue ci-dessous...

×

Campagne de financement -- Marche pour la vie 2024

$ 4,492 recueillis -- Objectif: 10 000 $. -- Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie

Lorsqu’une pétition recueille plus de 500 signatures vérifiées, elle est présentée à la Chambre des communes, où elle attend une réponse officielle du gouvernement.

Les stipulations de la pétition pour que le vote de défiance ait lieu sont les suivantes : « Nous, citoyens du Canada, avons perdu confiance en Justin Trudeau et la coalition libéraux/NPD. Nous demandons à la Chambre de tenir un vote de censure. Nous demandons la tenue d’une élection 45 jours après le vote s’il est gagné. »

La pétition stipule que le gouvernement libéral actuel de Trudeau « n’agit pas dans l’intérêt de tous les citoyens » en raison de son programme, très imprégné d’idéologie, qui s’attaque aux « libertés civiles » et met en place des « politiques d’immigration déséquilibrées ».

« Les politiques de ce gouvernement ne cadrent pas avec la crise que vit le Canada : coût du logement, atteinte aux libertés civiles, inflation record, politiques d’immigration déséquilibrées, imposition excessive, affaiblissement de notre économie par l’importation de ressources naturelles que le Canada possède déjà, mais sous-utilise », peut-on lire.

De plus, la pétition indique qu’après plus de huit ans sous la direction de Justin Trudeau, les Canadiens ont perdu confiance en sa capacité de diriger, spécialement à la suite de cinq enquêtes en matière d’éthique.

Par conséquent, la pétition indique que la « réputation » du Canada est « ternie à l’échelle mondiale sous sa direction ».

Des sondages récents montrent que la popularité du gouvernement libéral Trudeau, minée par les scandales, est en chute libre.

Selon un article de LifeSiteNews basé sur les plus récents sondages, si une élection fédérale canadienne avait lieu aujourd’hui, les conservateurs, sous la direction de leur chef Pierre Poilievre, remporteraient la majorité des sièges à la Chambre des communes, éclipsant les libéraux de Trudeau.

La popularité de Trudeau n’a cessé de diminuer et son gouvernement a fait l’objet de scandales, le dernier étant une controverse autour d’une « pause » de trois ans de la taxe carbone sur le mazout domestique, mais seulement dans les provinces de l’Atlantique.

Même les membres les plus influents du Parti libéral ont demandé sa démission.

Cependant, le Nouveau Parti démocratique (NPD) a formé en 2022 une coalition informelle avec Trudeau, acceptant d’appuyer et de garder les libéraux au pouvoir jusqu’aux prochaines élections prévues par la loi en 2025. Tant que le NPD ne décidera pas de rompre avec les libéraux, il est peu probable que des élections soient déclenchées rapidement.

La pétition prenant fin le 24 décembre ne sera pas présentée au Parlement avant le 29 janvier 2024. Une fois la pétition présentée, Trudeau et son gouvernement auront 45 jours pour y répondre.

Campagne de financement - Marche pour la vie 2024

Merci de votre générosité. L'objectif est de 10 000$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

⁠—Ania

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire