M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Un ministre suédois invite les Polonaises à se faire avorter en Suède


Åsa Lindhagen, ministre de l'Égalité des sexes de Suède.

Par Micaiah Bilger (LifeNews) ― Traduit par Campagne Québec-Vie

Une haute responsable de la santé en Suède a invité la semaine dernière les femmes polonaises à venir avorter leurs enfants à naître, après que le Tribunal constitutionnel de Pologne eût décidé de protéger les enfants à naître handicapés contre les avortements discriminatoires.

Le ministre suédois de l’Égalité des sexes, Åsa Lindhagen, a également suggéré que les contribuables suédois paient ces avortements afin que les femmes polonaises puissent avorter dans son pays, rapporte Sputink News.

« Laissons les femmes polonaises se faire avorter en Suède ! » écrit Lindhagen sur Instagram. « Il est temps pour la Suède de défendre les femmes polonaises de la même manière que la Pologne le fit pour nous ! Dans les années 1960, lorsque l’avortement fut interdit en Suède, des milliers de femmes suédoises se rendirent en Pologne où l’avortement était légal ». À l’époque, la Pologne était sous régime communiste.

Aujourd’hui, la Pologne, un pays largement catholique, protège les enfants à naître contre les avortements dans presque toutes les circonstances. Le 22 octobre, son Tribunal constitutionnel a invalidé l’une des rares exceptions autorisées par sa loi de 1993 sur l’avortement, à savoir les avortements des bébés à naître handicapés. Les juges ont décidé que cette exception violait la constitution car elle était discriminatoire envers des êtres humains handicapés.

L'article continue ci-dessous...
Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Cette décision pourrait sauver la vie de milliers de bébés. Les autorités sanitaires polonaises ont signalé 1 100 avortements en 2019. La Pologne autorise toujours les avortements en cas de viol, d’inceste ou de menaces pour la vie de la mère.

Les militants de l’avortement ont organisé des émeutes en Pologne depuis l’annonce de la décision, vandalisant des bâtiments et perturbant les services religieux [la messe]. Près de 100 personnes ont été arrêtées, selon un article de l’AP la semaine dernière.

La Suède autorise l’avortement des bébés à naître pour participer aux avortements même si cela viole leur conscience. Elle s’est également engagée dans la promotion de l’avortement à travers le monde. En mai, les dirigeants politiques suédois se sont fait critiquer pour avoir alloué 2 millions de dollars à la promotion de l’avortement dans les pays africains en développement [...]

Consultez Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Transformez votre vie et la culture par une consécration. Suivez ce lien.



Laissez un commentaire