M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Un joueur de football d’Ohio qui avait failli être avorté


L'équipe des Buckeyes d'Ohio.

Par Kelli (LifeSiteNews) Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo (rognée) : Kyle Kesselring/Flickr/Wikimedia Commons

(LiveActionNews) — Pendant un moment, l’annonceur de FOX Sports Gus Johnson fit réagir avec stupéfaction les téléspectateurs pro-vie, il avait raconté une histoire personnelle pro-vie concernant J. K. Dobbins de l’État d’Ohio lors du match Ohio State vs Michigan, devant les millions de spectateurs qui suivaient le match.

« La mère de J. K. Dobbins, Mya, est devenue enceinte à l’âge de 18 ans », disait Johnson. « Elle est allée chez le médecin parce qu’elle songeait à avorter le bébé, mais elle a changé d’avis. »

« Ce bébé s’est avéré être ce jeune homme, J. K. Dobbins, » poursuivait Johnson, avec les caméras montrant Dobbins, « qu’elle appelle son bébé miracle ».

Les Buckeyes de l’État de l’Ohio ont battu les Wolverines de l’Université du Michigan 56 à 27, et Dobbins a fait de son mieux. The Win parle des prouesses de Dobbins :

Les Wolverines n’arrivaient pas à le contenir de façon consistante — même s’ils lui enlevèrent une de ses chaussures au milieu du match — et une fois qu’il se détacha des défenseurs, il était parti. Avec ses prouesses remarquables lors de la finale de la saison régulière, il a rappelé au monde du football collégial pourquoi il était un candidat au trophée Heisman (bien qu’il soit un candidat extérieur dans un terrain très fréquenté qui comprend deux de ses coéquipiers).

[…]

Bien que tout le monde ne grandisse pas pour devenir un champion du football, chaque enfant a sa valeur, même avant sa naissance. Chaque enfant a un potentiel formidable, et les circonstances ou les hypothèses — ou même les diagnostics prénataux funestes — ne devraient jamais déterminer la valeur de la vie d’un être humain. Heureusement, la mère de Dobbins s’en est rendu compte avant qu’il ne fût trop tard pour elle et son fils.

Espérons que l’histoire de J. K. Dobbins, le « bébé miracle » de sa mère Mya, racontée en quelques secondes le 2 décembre par un présentateur de FOX lors d’une émission en direct sauvera plus de vies que personne ne l’aurait imaginé [peut-être… si ce n’était qu’une seule ce serait déjà excellent].

Publicité
La dernière superstition : un livre coup de foudre qui réfute l'athéisme

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !



Laissez un commentaire