M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Un événement de reconnaissance du deuil d'enfants décédés avant et après la naissance

Blog d'Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) — Photo : Pexels/Pixabay

L'événement, appelé « Moment de reconnaissance du deuil périnatal », a eu lieu à l'Université de Québec en Outaouais (UQO) dimanche dernier et serait le premier de la sorte.

C'est assez époustouflant de voir des professionnelles de la santé parler de bébé ou d'enfant, là où de nombreuses gens glapiraient le mot « fœtus », et ce dans notre société pro-abortive. Nous pouvons constater qu'il est question d'enfant à naître comme d'un bébé, c'est-à-dire, comme d'une personne.

Le journal Le Devoir rapporte :

L’événement a été organisé par le Centre d’études et de recherche en intervention familiale (CERIF) et réunissait des parents qui ont perdu leur enfant pendant la grossesse ou dans les 28 jours suivant celle-ci.

La directrice du CERIF et professeure en sciences infirmières à l’UQO, Francine de Montigny, explique l’idée derrière ce premier rassemblement du genre en Outaouais.

« Les parents de la région qui ont vécu un deuil périnatal ont besoin d’un moment pour se souvenir de leur bébé. C’est important pour eux de déposer leur peine entourés de leur réseau de soutien ou encore de parents qui ont vécu le même drame qu’eux. »

Une mère a raconté son expérience lors de l'événement, d'après le journal Le Devoir :

Mélanie Lepage se souvient « d’avoir eu à justifier ma souffrance et à convaincre les gens que ma peine était légitime et qu’elle n’était pas exagérée. J’ai eu à presque demander l’autorisation d’être en deuil. »

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !



Laissez un commentaire