M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement - Marche pour la vie 2024

prière

$ 4,492 recueillis -- Objectif: 10 000 $. -- Merci de votre générosité.

Georges BuscemiChers amis de la Vie,

Pour que la Marche de 2025 soit encore plus grande et belle : Merci de nous aider ! Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Un bébé né prématurément à 23 semaines de grossesse et pesant 566 grammes rentre à la maison


Valentina Alvarado.

Par Micaiah Bilger (LifeNews) — Traduit par Campagne Québec-Vie

S’il existe un « petit » miracle, c’est bien Valentina Alvarado.

Cette petite fille californienne est née prématurément en septembre dernier et ne pesait que 566 grammes, rapporte CBN News. Aujourd’hui, elle s’épanouit à la maison avec sa famille.

« Elle est vraiment un petit miracle », a déclaré sa mère, Gaby Alvarado, lors d’une récente conférence de presse. « Si elle a pu se battre aussi intensément pour sa vie et surmonter autant de choses alors qu’elle était si petite, il n’y a rien que le reste d’entre nous ne puisse faire ».

Selon KNTV News, Mme Alvarado a donné naissance à sa fille le 4 septembre au centre médical Kaiser Permanente San Leandro, en Californie. Elle n’était enceinte que de 23 semaines à l’époque.

Il n’y a pas si longtemps, les bébés nés avant 24 semaines n’étaient pas considérés comme viables, mais les progrès de la technologie médicale ont repoussé la viabilité à environ 22 semaines. Selon une étude publiée en janvier dans le Journal of the American Medical Association, 55 % des bébés prématurés nés à 23 semaines ont survécu en étant soignés, rapporte KNTV.

Valentina a passé des mois à l’hôpital à recevoir les soins d’une équipe dévouée de médecins et d’infirmières, et, en janvier, Gaby et son mari, Jesús, ont finalement été autorisés à amener leur fille à la maison, selon l’article. Gaby Alvarado a déclaré que sa fille pesait maintenant presque 5 kg et qu’elle se portait bien.

Il y a plusieurs décennies, la viabilité se situait à environ 28 semaines de grossesse, puis elle a reculé à 24. Aujourd’hui, ce point s’est déplacé encore plus tôt, et des bébés de 21 et 22 semaines survivent.

En novembre, les Records du monde Guinness ont reconnu un garçon de l’Alabama, né à 21 semaines de gestation, comme le plus jeune bébé prématuré à survivre. Curtis Means est né en juillet 2020, à 21 semaines et un jour, pesant 419 grammes. En 2017, la revue Pediatrics a mis en lumière l’histoire d’une petite fille qui a survécu après être née à 21 semaines et quatre jours de grossesse.

Malgré des preuves médicales de plus en plus nombreuses, certains hôpitaux refusent toujours, ou n’ont pas la capacité, de fournir un traitement salvateur aux bébés prématurés nés avant 24 semaines. Une étude publiée en 2015 dans le New England Journal of Medicine a révélé que, bien qu’un nombre croissant de prématurés survivent à 22 semaines de grossesse, certains hôpitaux leur refusent des soins médicaux vitaux en se fondant sur des hypothèses concernant la qualité de vie future de ces bébés.

Twenty Two Matters tient à jour une liste des hôpitaux dont il est confirmé qu’ils ont sauvé des bébés nés à 21 ou 22 semaines de grossesse.

Campagne de financement - Marche pour la vie 2024

Merci de votre générosité. L'objectif est de 10 000$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

⁠—Ania

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire