M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement - Alerte orange 2020

tournant

885 $ recueillis -- Objectif : $5000 -- Il reste 10 jours -- Merci de votre grande générosité !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Merci de votre don en ces temps où il faut faire preuve de vigilance. Avec votre aide, nous continuerons de faire la promotion de la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle. Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Résumé de la situation sur l'euthanasie au Canada

cour_supreme_du_canada.jpgSur le site de Radio-Canada du 23 décembre 2014 :

(Photo : D. Gordon E. Robertson sur wikimédia.org, licence creative commons)

S'il y a un débat que le gouvernement conservateur voudrait éviter à tout prix, c'est bien celui de l'aide médicale à mourir. Pourtant, en 2015, il n'y échappera pas. Et la Cour suprême pourrait bien lui forcer la main.

En effet, le plus haut tribunal du pays devrait rendre sa décision dans la cause de deux Britanno-Colombiennes, Kay Carter et Gloria Taylor. Ces femmes, toutes deux atteintes de maladies dégénératives et depuis décédées, ont contesté la validité du Code criminel, qui interdit l'aide au suicide.

Avant même que la Cour n'entende la cause, le premier ministre Harper a indiqué qu'il n'avait pas l'intention de rouvrir le débat. Mais il est difficile de voir comment il va y échapper.

Si celle-ci reconnaît le droit des patients d'obtenir une aide médicale à mourir et si elle invalide l'article 241 du Code criminel qui interdit « l'aide ou l'encouragement au suicide », alors le gouvernement fédéral sera forcé d'agir et de plonger dans ce débat épineux.

En effet, Justin Trudeau et Thomas Mulcair, ainsi que le Bloc Québécois, risquent d'être de fervents défenseurs du « trucidage » médical des patients en fin de vie.

Mais si la Cour confirme le code criminel en vigueur, alors on pourra passer rapidement à autre chose et s'occuper de la loi québécoise permettant l'euthanasie des patients en fin de vie...

Campagne de financement - Alerte orange 2020

Merci de veiller avec nous. L'objectif est de 5000$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

⁠—Ania

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire