M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement - Automne 2021

mère et enfant

2182.00 $ recueillis -- Objectif : $ 10 000 -- Il reste 7 jours -- Merci de votre générosité !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Aidez-nous à transmettre l'espérance, qui seule nous donne la force de traverser ces temps cruciaux. Avec votre aide, nous continuerons de faire la promotion de la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle. Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Le Sénat du Mississippi vote une loi interdisant les compétitions féminines aux transgenres

Par Pour une école libre au Québec ― Photo (rognée) : Pxfuel

Le Sénat de l’État du Mississippi a approuvé une loi interdisant aux hommes biologiques* de participer à des événements sportifs féminins.

Le projet de loi, connu sous le nom de projet de loi 2536 du Sénat, a été adopté par la chambre contrôlée par les républicains par une marge de 34 voix contre 9 jeudi soir sans grande discussion, selon l’Associated Press.

Si la loi est signée, les athlètes transgenres ne pourront pas participer à des compétitions sportives féminines dans les écoles et universités du Mississippi.

Le projet de loi doit être approuvé par la Chambre de l’État. Elle est également contrôlée par les républicains.

« J’ai eu de nombreux entraîneurs à travers l’État qui m’ont appelé et je pense qu’ils estiment qu’il y a un besoin d’une politique au Mississippi, parce qu’ils commencent à avoir des inquiétudes d’avoir à faire face à cela », a déclaré la sénatrice républicaine Angela Hill, marraine du projet de loi.

Une législation similaire est à l’étude dans plusieurs États, notamment au Texas et en Utah.

Les hommes biologiques* qui concourent dans les sports féminins sont devenus un problème brûlant aux États-Unis depuis 2017, lorsque deux athlètes mâles du Connecticut qui se disent femmes ont affronté plusieurs femmes biologiques* et remporté 15 titres de championnes à eux deux.


*Remarquez que puisqu’un homme l’est du fait de sa biologie, de sa génétique même, il ne peut donc pas devenir femme, d’où il est absurde de parler d’« homme biologique » quand on veut mentionner un vrai homme, car en fait d’homme, il n’y a que des hommes biologiques. La même chose est vraie pour les « femmes biologiques ». — A. H.

Campagne de financement - Automne 2021

Merci de votre générosité. L'objectif est de 10 000$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

⁠—Ania

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire