M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement - avent 2022

prière

2120.00 $ recueillis -- Objectif : $ 15 000 -- Il nous reste 2 semaines -- Merci de votre générosité !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Gardons courage, il a vaincu le monde. (Jn 16:33) Même si la culture contemporaine semble s'engouffrer davantage dans le mensonge, nous sommes encore là, à dire les vérités essentielles sur la foi, la famille et la vie. Merci nous aider à continuer. Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Le Sénat du Mississippi vote une loi interdisant les compétitions féminines aux transgenres

Par Pour une école libre au Québec ― Photo (rognée) : Pxfuel

Le Sénat de l’État du Mississippi a approuvé une loi interdisant aux hommes biologiques* de participer à des événements sportifs féminins.

Le projet de loi, connu sous le nom de projet de loi 2536 du Sénat, a été adopté par la chambre contrôlée par les républicains par une marge de 34 voix contre 9 jeudi soir sans grande discussion, selon l’Associated Press.

Si la loi est signée, les athlètes transgenres ne pourront pas participer à des compétitions sportives féminines dans les écoles et universités du Mississippi.

Le projet de loi doit être approuvé par la Chambre de l’État. Elle est également contrôlée par les républicains.

« J’ai eu de nombreux entraîneurs à travers l’État qui m’ont appelé et je pense qu’ils estiment qu’il y a un besoin d’une politique au Mississippi, parce qu’ils commencent à avoir des inquiétudes d’avoir à faire face à cela », a déclaré la sénatrice républicaine Angela Hill, marraine du projet de loi.

Une législation similaire est à l’étude dans plusieurs États, notamment au Texas et en Utah.

Les hommes biologiques* qui concourent dans les sports féminins sont devenus un problème brûlant aux États-Unis depuis 2017, lorsque deux athlètes mâles du Connecticut qui se disent femmes ont affronté plusieurs femmes biologiques* et remporté 15 titres de championnes à eux deux.


*Remarquez que puisqu’un homme l’est du fait de sa biologie, de sa génétique même, il ne peut donc pas devenir femme, d’où il est absurde de parler d’« homme biologique » quand on veut mentionner un vrai homme, car en fait d’homme, il n’y a que des hommes biologiques. La même chose est vraie pour les « femmes biologiques ». — A. H.

Campagne de financement - Avent 2022

Merci de votre générosité. L'objectif est de 15 000$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

⁠—Ania

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire