M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement Noël 2018

Sainte Famille

2812 $ recueillis (OBJECTIF: 7 500$) -- il reste 7 jours avant la fin de notre campagne -- Merci de votre générosité !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Merci de nous aider, en ce temps des Fêtes. Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Le premier avorteur «légal» d’Ohio privé de son permis médical


Harley Blank, premier avorteur « légal » d'Ohio.

Par Lisa Bourne — traduit par Campagne Québec-Vie

Columbus, Ohio, 29 novembre 2018 (LifeSiteNews) — Le premier avorteur légal d’Ohio s’est fait enjoindre de renoncer à son permis de pratique médicale et chirurgicale.

La carrière de Harley Blank, qui a réalisé des avortements pendant plus de quarante-cinq ans, s’est terminée avec l’annulation permanente de son permis médical plus tôt ce mois-ci. Cette révocation est due à des prescriptions de médicaments incorrectement faites ; il ne gardait pas de dossiers de ses patients, selon les documents officiels.

Blank, qui a 79 ans, est un obstétricien-gynécologue qui a réalisé les premiers avortements légaux en Ohio dès les premières semaines après les décisions de Roe c. Wade et Doe c. Bolton en janvier 1973.

Il s’est mis d’accord avec la révocation de sa licence médicale « au lieu de procédures disciplinaires officielles. »

Blank a signé un accord le 25 octobre pour rendre son permis volontairement sous accusations reliées à la prescription de substances réglementées à des hommes sans garder de dossiers médicaux, et ce, en tant qu’obstétricien et gynécologue pratiquant sous permis pendant plus de cinquante ans.

×

Campagne de financement Noël 2018

2812 $ recueillis (OBJECTIF: 7 500$) -- il reste 7 jours avant la fin de notre campagne -- Merci de votre générosité !

Donner à Campagne Québec-Vie

Le Conseil médical de l’État de l’Ohio a retiré son permis le 14 novembre.

Blank a reçu son permis le 25 août 1964, selon le Columbus Dispatch. Il a réalisé le premier avortement légal d’Ohio le 15 février 1973, à Columbus.

Blank a dit à la presse en 1998 qu’il ne regrettait pas sa décision de réaliser des avortements, disant « C’était la bonne chose à faire à l’époque, ça l’est encore et cela le restera. »

Son permis a été renouvelée la dernière fois pour deux ans en juillet 2017, selon le Columbus Dispatch.

Blank a aidé à fonder la première clinique d’avortements de Columbus, Founder’s Women’s Health Center, devant lequel les promoteurs de la vie prient et offre de l'assistance régulièrement.

[...]

Les lecteurs pro-vie se sont réjouis à la nouvelle de la révocation du permis médical de Blank.

Le Greater Columbus Right to Life (GCRTL) a déclaré, « nous savons depuis quelque temps que la clinique n’est pas un environnement sain pour les femmes et leur enfant à naître, et nous avons observé le comportement de plus en plus incohérent du Dr. Blank ».

Blank rejoint un autre avorteur de la clinique Founder qui a aussi eu son permis médical révoqué de façon permanente, Thomas Michaelis, qui est présentement dans une prison fédérale pour pornographie juvénile, selon le GCRTL.

« Harley Blank était le premier avorteur à tuer des bébés en Ohio, mais il ne sera pas le dernier à cesser ou à être poursuivi en justice, » affirme le directeur national de CreatedEqual, Mark Harrington, à LifeSiteNews.

« Nous n’avons plus à nous imaginer les avorteurs devant les tribunaux, » dit Harrington. « Cela se produit. Un temps approche où l’avortement sera illégal et les avorteurs devront rendre des comptes pour leurs crimes contre l’humanité. »

« Nous sommes soulagés que Harley Blank ne réalise plus d’avortements ou ne fasse plus de mal à d’autres femmes, » déclare le président d’Operation Rescue Troy Newman. « Nous sommes reconnaissants pour tout le travail que nos amis au GCRTL ont fait pour le mener en justice, pour nos amis à Created Equal pour avoir révélé ses méfaits à travers l’Ohio, ainsi que tous ceux qui ont été des témoins devant la clinique Founder’s ou ont prié pour la repentance de Blank. C’est une victoire pour nous tous! »

Le GCRTL dit encore, « Veuillez garder Mr. Blank et tous les avorteurs dans vos prières ».

« Des décennies de travail dans l’industrie de l’avortement est un poids lourd sur leur âme, » dit le groupe pro-vie, « et notre plus grand désir n’est pas seulement que leurs méfaits soient dévoilés et qu’ils fassent face à la justice pour ce qu’ils ont fait, mais qu’ils puissent aussi faire l’expérience d’une vraie conversion, qu’ils choisissent la vie et la vie éternelle. »

Campagne de financement Noël 2018. Merci de nous aider avec un don spécial. L'objectif est de 7 500$.

Automne

Merci de nous aider à dénoncer les dérives de notre époque et à présenter les solutions.

2812 $ recueillis (OBJECTIF: 7 500$) -- il reste 7 jours avant la fin de notre campagne -- Merci de votre générosité !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire