M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

La reine Elizabeth II est décédée


La Reine Elisabeth II du Royaume-Uni et des Royaumes du Commonwealth.

Par LifeSiteNews — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : portrait d'État par Ranald Mackechnie

8 septembre 2022, Balmoral Castle, Écosse — Elizabeth II, reine du Royaume-Uni et de nombreux autres pays dont le Canada, est décédée aujourd’hui dans sa résidence d’été en Écosse après une courte maladie.

Elle avait 96 ans.

La Reine fut le monarque le plus longtemps en fonction dans l’histoire britannique, son règne ayant duré 70 ans.

Née en 1926 d’Albert, duc d’York, et de Lady Elizabeth, née Bowes-Lyon, Elizabeth Alexandra Mary ne s’attendait pas à devenir reine. Elle était troisième dans l’ordre de succession au trône, derrière son oncle David, prince de Galles et futur Édouard VIII, et son père, frère cadet de David. Cependant, une nouvelle voie s’ouvre à elle en décembre 1936 lorsque son oncle, qui a succédé à son père George V mais n’avait pas encore été couronné, abdique. Le père de la princesse Elizabeth prend le nom de George VI et règne jusqu’à sa mort d’une thrombose coronaire en février 1952. Elizabeth devient ainsi reine à l’âge de 25 ans.

Elizabeth avait épousé le prince Philippe de Grèce et du Danemark à l’abbaye de Westminster en novembre 1947, et le couple eut quatre enfants : Charles (1948), Anne (1950), Andrew (1960) et Edward (1964). Le prince Philip est décédé en avril 2021, après 73 ans de mariage. Au moment de sa propre mort, la Reine avait huit petits-enfants et douze arrière-petits-enfants.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, alors que la famille royale refuse de quitter la Grande-Bretagne pour la sécurité du Canada, la princesse Elizabeth, âgée de 14 ans, prononce un discours sur les ondes de la BBC pour remonter le moral de la population. En 1945, alors qu’elle avait 19 ans, la princesse a insisté pour rejoindre les services territoriaux auxiliaires féminins (ATS) de l’armée britannique, où elle a servi comme chauffeur de camion et mécanicien.

Le fait le plus marquant de son règne de 70 ans est peut-être qu’en 1967, elle a donné son assentiment royal à ce qui est devenu la Loi sur l’avortement (Abortion Act). Comme son nom l’indique, il s’agit de la loi qui a rendu l’avortement légal dans un grand nombre de situations jusqu’à 28 semaines de gestation.

Le premier ministre britannique du début de son règne fut Winston Churchill, celui de sa fin — et le 15e — Liz Truss, qu’Elizabeth a officiellement rencontrée en début de semaine au château de Balmoral. (Son premier premier ministre canadien était Louis St-Laurent ; Justin Trudeau était son 12e).

Son fils aîné, Charles, également connu sous le nom de prince de Galles et, en Écosse, de duc de Rothesay, lui succède en tant que monarque.

LifeSiteNews invite ses lecteurs à prier pour son âme et pour sa famille.



Laissez un commentaire