M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

L’Assemblée nationale française vote l’extension de l’avortement de 12 à 14 semaines en 1ère lecture

Par Pierre-Alain Depauw (Médias Presse Info) — Photo (rognée) : Dragana Gordic/Freepik

Par une majorité de 102 députés sur 178 présents, l’Assemblée nationale a voté ce jeudi pour autoriser l’avortement jusqu’à 14 semaines de grossesse.

Il suffit pourtant de voir les images de l’enfant présent dans le ventre de sa mère à 14 semaines de grossesse pour comprendre qu’un tel avortement n’est rien d’autre qu’un infanticide.

On notera que même parmi les députés qui ont voté contre cette proposition de loi, la plupart n’ont absolument pas l’esprit clair. A l’exemple de Nicolas Dupont-Aignan qui s’est senti obligé d’affirmer que l’IVG est un droit fondamental auquel il est attaché. Aucun des députés ayant voté contre cette proposition de loi n’a remis en question le « droit » à l’avortement.

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !



Laissez un commentaire