M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Lettre au député Coderre sur le projet de loi C-484

Lettre de Mme Gilberte Olivier à son député de Bourassa, Denis Coderre, au sujet du projet de loi C-484. Hélas, M. Coderre a voté contre ce projet de loi de bon sens en deuxième lecture : «Comme vous le savez, la récupération est aujourd’hui à la mode, populaire, et prometteuse pour l’avenir. Pourquoi ne pas récupérer nos enfants à naître : ce que nous avons de plus précieux ?

 

 

Y aurait-il un moyen par le bill C-484 d’arriver un peu à cette fin ? Beaucoup de députés l’ont compris ! Quant à l’opinion que la femme seule doit décider : les hommes, plus que responsables dans ces circonstances, ne pourraient-ils pas eux aussi s’en mêler ? Qu’en pensez-vous ? Que ferez-vous ? Nous comptons sur vous !»

Laissez un commentaire

Bulletin août 2008


Bulletin septembre 2008


Émission de radio chrétienne et pro-vie à écouter

Vous êtes tous invités à écouter l’émission de radio Ligne directe animée par le Pasteur Jeffrey Laurin avec la participation de Luc Gagnon, président de Campagne Québec-Vie et directeur de la revue Égards. Elle sera diffusée en direct tous les derniers vendredis du mois (en général) au cours de l’année 2008-2009 à WCHP (760 AM à Montréal) de 14h à 15h. Les prochaines émissions : les vendredis 31 octobre et 28 novembre 2008. Les prochaines émissions porteront entre autres sur les élections fédérales et les valeurs chrétiennes ainsi que sur des thèmes d’actualité. Vous pouvez également l’écouter dans les archives du site www.labibleparle.com (voir par exemple l’émission du 21 juin 2007). Le site de Campagne Québec-Vie donne également des informations sur l’actualité et la politique, particulièrement le blogue d’information: www.cqv.qc.ca.

Laissez un commentaire

Le cirque pathétique de la gaieté montréalaise

En ce dimanche 17 août 2008, jour du Seigneur, a eu lieu à Montréal le traditionnel défilé de la fierté gaie. Une multitude de participants se sont pavanés en affichant ouvertement leur excentricité. Les paillettes, les plumes, les costumes extravagants, la nudité, les déhanchements des corps presque nus et les gestes à connotation sexuelle étaient au rendez-vous.

Le maire de Montréal ainsi qu’une brochette de politiciens et de vedettes du petit écran ouvraient la parade. Même le curé-député Raymond Gravel, grand défenseur du mariage gai, suivait comme un mouton. Le Parti conservateur du Canada et l’Action démocratique du Québec ont eu le courage politique de décliner l’invitation; ils ont subi les foudres des organisateurs qui les ont dénoncés et ridiculisés sur la place publique.

Seize ans après la première parade, les grands ténors gais affirment toujours haut et fort qu’il est nécessaire de marcher dans les rues, car, après avoir obtenu l’acceptation juridique, l’acceptation sociale n’est pas encore complètement atteinte. Il faut donc "continuer à mettre de la pression, car le but ultime, c’est de banaliser l’homosexualité", déclarent les responsables de cette foire annuelle. (La Presse, 13 août 2008). Après toutes ces années de folles démonstrations, ce défilé ridicule doit-il être pris au sérieux ?

De plus en plus d’homosexuels contestent ce genre d’exhibitionnisme primaire et grotesque qui a comme conséquence de ghettoïser encore plus la communauté gaie. Cet étalage public à caractère sexuel illustre l’incapacité chronique de nombreux gais et lesbiennes à s’intégrer de façon normale dans notre société pourtant hyper tolérante. "Je suis convaincu que ce genre de défilé n’aide pas notre cause", ont affirmé plusieurs personnes interrogées par La Presse. Quand on est rendu à tomber à bras raccourcis sur les joueurs du club de hockey Canadien de Montréal parce qu’ils refusent de participer à ce cirque, on ne peut plus prendre ces gens au sérieux; ils font du terrorisme gai !

Pourquoi faudrait-il être obligé de participer au défilé gai pour être étiqueté comme bon citoyen ? Pourquoi clouer au pilori et traiter d’homophobes ceux et celles qui ne sont pas intéressés par ce show ridicule? Assez, c’est assez! On peut très bien respecter les gais et lesbiennes sans être obligé de suivre la parade.

Laissez un commentaire

Émission de radio chrétienne et pro-vie sur les élections fédérales

Vous êtes tous invités à écouter l’émission de radio Ligne directe animée par M. Jeffrey Laurin avec la participation de Luc Gagnon, président de Campagne Québec-Vie et directeur de la revue Égards. Elle sera diffusée en direct tous les derniers vendredis du mois (en général) au cours de l’année 2008-2009 à WCHP (760 AM à Montréal) de 14h à 15h. Les prochaines émissions : les vendredis 27 septembre 2008 et 31 octobre 2008.
Les deux prochaines émissions porteront sûrement sur les élections fédérales et les valeurs chrétiennes : quelles sont les positions des candidats et des partis politiques par rapport au respect de la vie et de la famille? Vous pouvez également l’écouter dans les archives du site www.labibleparle.com (voir par exemple l’émission du 21 juin 2007). Le nouveau site de Campagne Québec-Vie donnera également des informations sur les élections fédérales à venir : www.cqv.qc.ca.

Laissez un commentaire

Appel du Cardinal Ouellet aux jeunes: il faut s'engager pour la vie

À la conclusion de la montée de la jeunesse catholique du diocèse de Québec le 18 mai 2008, le Cardinal Marc Ouellet a lancé ce message pro-vie dans une allocution apostolique:

«Chers frères et sœurs, je voudrais ajouter un message particulier… Vous vous souvenez du thème du Congrès eucharistique international de 2008: Don de Dieu pour la vie du monde. Pour la vie!

La semaine dernière, jeudi, nous étions sur la Colline parlementaire d'Ottawa — les évêques qui étaient là, Mgr Prendergast et plusieurs d’entre nous, pour la vie. Pour la vie. Pour témoigner de notre engagement en faveur de la vie. Au Canada, ça fait 40 ans qu’une culture de mort s’installe et s’établit comme si c’était l’unique option… Eh bien, nous sommes allés dire «non», ce n’est pas l’unique option.

M. le cardinal Marc Ouellet

On peut renverser cette tendance—on le sent déjà en particulier aux Etats-Unis: le dernier sondage, hier, révélait qu’il y avait 51% des gens qui était en faveur de la vie et 43% «pro-choice», comme on dit. Alors, ici au Canada, il y a une passivité, il y a un défaitisme à cet égard; et les nouvelles générations doivent prendre leur place dans le respect de la vie, dans le témoignage du caractère sacré de la vie, depuis le premier instant de la conception, jusqu’au dernier souffle de mort naturelle. Cela fait partie de notre engagement chrétien.

Et c’est pourquoi je vous invite aujourd’hui spécialement à réfléchir sur cette question et à continuer à vous engager de façon parfois très discrète—ça peut être de secourir une de vos amies qui est en difficulté et qui a besoin de conseil, qui a besoin d’affection, qui a besoin de compassion, qui a besoin d’être informée, ou qui a besoin d’être consolée après certains évènements. Alors l’amour que nous portons dans nos cœurs et qui vient du Christ, il veut apporter la vie et l’espérance et une nouvelle culture dans notre pays. So I invite you today, in a special way, to be coherent with what you believe in, to be coherent with the Lord who brings Life to the world, and to be committed in favor of human life, from the very first moment of conception to the end of natural life. Let us ask, this day, in this celebration, as a follow up of our Eucharistic commitment, to go forward, and to do more in Canada and in Quebec in particular, to promote a culture of life.

Frères et soeurs, nous allons maintenant accueillir le Seigneur lui-même qui se donne à nous, et qui veut nous étreindre contre son cœur. Non seulement cela: qui veut pénétrer en nous avec son Esprit d’amour, son Esprit d’unité — nous allons l’accueillir, nous allons communier à son sacrifice pour que nous-mêmes soyons capables de nous sacrifier, aussi de souffrir parfois, pour nos convictions.

Souvenez-vous, aujourd’hui, c’est le 18 mai. Ça vous dit quelque chose? C’est l’anniversaire de naissance du Pape Jean-Paul II. Alors, en souvenir et en honneur – et en son honneur: «n’ayez pas peur»! Do not be afraid to bear witness to the Lord, and to suffer for Him… like Paul, Paul was the apostle who suffered the most of all the apostles…So we walk in his footsteps, in the footsteps of Christ crucified and finally of Christ resurrected.

Donc, ensemble, aujourd’hui, le coeur plein de gratitude, plein de joie — c’est notre joie qui convainc le monde. C’est d’abord notre joie et notre amour mutuel comme l’Évangile nous y invite. Mais c’est aussi notre cohérence, notre audace, notre courage, de dire la vérité, d’incarner la vérité, dans le respect de tous nos frères et sœurs, mais surtout dans un attachement inébranlable au Christ Jésus et à son Église. Amen.»

Laissez un commentaire

Jean-François Plante: candidat de la résistance conservatrice pour l'ADQ

L'animateur de radio montréalais Jean-François Plante a annoncé sa candidature à la direction de l'Action démocratique du Québec le 15 juin dernier. C'est une fort bonne nouvelle pour les défenseurs des valeurs traditionnelles et familiales au Québec. M. Plante considère que l'effondrement de l'ADQ au cours des dernières élections provinciales a été causé par la faiblesse de l'ADQ à assumer fortement et clairement son conservatisme (liberté, choix, famille). Il rejette l'alignement conformiste de l'ADQ sur les autres partis «de gouvernement» du Québec, le PLQ et le PQ. Il considère que l'ADQ doit être fidèle à ses valeurs fondatrices de liberté et de responsabilité contre l'étatisme québécois infantilisant.

Cohérent avec cette position de base, il s'oppose à l'obligation du cours Éthique et culture religieuse imposé à tous les enfants et à toutes les écoles du Québec des niveaux primaire et secondaire depuis sept-embre 2008. Les trois autres candidats à la di-

Jean-François Plante

 

rection de l'ADQ n'ont pas parlé de cette question depuis le départ de Mario Dumont. M. Plante n'a pas peur de défendre la primauté du droit des parents en matière scolaire. Il défend même le principe du bon scolaire qui permettrait à tous les parents du Québec de choisir l'école privée ou publique de leur choix sans être pénalisés financièrement. Une telle législation permettrait une révolution scolaire et ferait exploser le totalitarisme du ministère de l'Éducation et des syndicats corporatistes qui ne font que favoriser la médiocrité jacobine du «système», qui est devenu une monstrueuse garderie.

Dans un esprit libéral ouvert, M. Plante favorise une diminution massive de l'État et pour une plus grande responsabilité des citoyens. Il sera ainsi favorable à une diminution du nombre de «services» offerts par le gigantesque ministère de la Santé et qui ne contribuent aucunement à la guérison de maladies réelles, comme la fécondation in vitro, idiotement promue par Mario Dumont comme une politique familiale, et l'avortement, massivement financé et encouragé par l’État. M. Plante veut une réduction de tous les ministères, il croit davantage à l'action et à la responsabilisation des citoyens: les citoyens sont plus compétents pour dépenser leur argent que l'État. Conséquemment, il promeut une réduction importante des taxes et des impôts et le paiement rapide de la dette du Québec contrairement aux irresponsables du PLQ et du PQ.

*Nous ne pouvons que vous encourager à vous informer davantage sur la candidature de M. Plante (voir son site internet : www.lactionadroite.com) et, éventuellement, à voter pour lui au cours de la course à la direction de l'ADQ. Il vous faudrait alors adhérer à l'ADQ : il a besoin de l’appui de 1000 membres de l’ADQ pour être officiellement candidat. Avec Jean-François Plante, l'ADQ deviendrait une coalition conservatrice, qui ne craindrait plus les croyants et leurs valeurs chrétiennes, familiales et pro-vie.

 

Publié par Campagne Québec-Vie 5122, Côte-des-Neiges CP 49645 Montréal Qc H3T 2A5 Courriel: cqv@qc.aira.com Site internet : www.cqv.qc.ca Tél. : (514) 344-2686 MERCI POUR VOTRE SOUTIEN SPIRITUEL ET MATÉRIEL BON ÉTÉ! REPOS, VIE, JOIE !

Laissez un commentaire

Des jeunes héros pro-vie traversent le Canada

Un groupe de jeunes étudiants canadiens et américains de l’association Crossroads ont parcouru le Canada à pied depuis Vancouver jusqu’à Ottawa tout au long de cet été 2007 pour témoigner de la sainteté et de l’inviolabilité de la vie humaine. Ils ont quitté Vancouver à la mi-mai et ont atteint Ottawa à la mi-août après un détour par Montréal entre le 3 et le 5 août.

Nous fûmes fort heureux de les accueillir parmi nous. Ils furent très actifs à Montréal, puisqu’ils ont fait des témoignanges pro-vie dans six églises différentes (16 témoignages en tout); ils ont manifesté le 4 août devant la clinique Morgentaler durant deux heures avant de se joindre en retard au Rosaire pour la vie à la cathédrale Marie-Reine-du-Monde.

Laissez un commentaire

Forum André Naud : Le schisme des catholiques progressistes du Québec

En parlant du Congrès Eucharistique de Québec, Le Devoir du 14 juin 2008 titrait en première page du cahier « Perspective » : Un Congrès qui sent le schisme. En page « idées » du 4 juillet 2008, une lettre ouverte du Forum André Naud de Joliette, intitulée « Honneur mérité pour Morgentaler », vante les exploits de ce docteur de la mort et nous montre le vrai visage de certains groupuscules dits catholiques au Québec, comme le Forum André Naud. Il faudra bien un jour crever l’abcès!

Arrêtons de faire l’autruche. Il y a ici des prêtres, des religieuses, des religieux et des laïcs catholiques qui ont décidé d’imposer leur idéologie postmoderne. Ils ne sont plus en accord avec le Pape, le Magistère, les commandements de Dieu, la morale catholique, les dogmes et les structures ecclésiales. Ils sont pour l’avortement, pour le divorce, pour l’amour libre, pour le mariage homosexuel, etc. Ils carburent aux idées à la mode et aux sondages populaires. Ils rêvent d’une nouvelle réécriture de la Bible. Et ils ont l’audace de se dire toujours catholiques. Il est temps de mettre fin à cette hypocrisie.

Comme l’Église hiérarchique de Rome ne changera jamais sa doctrine sur les grands enjeux fondamentaux, j’invite tous ces rebelles et contestataires qui étouffent à quitter la barque de saint Pierre et à FONDER leur propre Église dissidente. Tous ces groupes qui dénigrent régulièrement l’Élise de Rome sur des points fondamentaux sont déjà en rupture avec elle. Il est temps de clarifier la situation. Nos schismatiques doivent officialiser leur statut en faisant preuve de courage.

Laissez un commentaire