M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Une petite fille micro-prématurée, née à 23 semaines, fête son premier anniversaire


La petite Dali-Grey Woodgates.

Par Bridget Sielicki (LiveActionNews) — Traduit par Campagne Québec-Vie

Une petite fille née à seulement 23 semaines de grossesse a récemment célébré une étape importante : son premier anniversaire.

Dali-Grey Woodgates, originaire de West Bridgford, au Royaume-Uni, ne pesait qu’une livre et demie à la naissance — une taille si petite que les médecins l’ont placée dans un sac à sandwich pour l’aider à rester au chaud, car sa peau translucide était trop fragile pour le tissu. Sa première couche avait à peu près la taille d’un paquet de ketchup.

Malgré son départ très précoce dans la vie, Dali s’épanouit aujourd’hui. « Elle a 13 mois, mais son âge corrigé est de neuf mois et elle n’a aucun problème de développement, elle est juste plus petite », explique Bryony, la mère de Dali. « C’est un petit ange. Elle dort comme un rêve, elle mange bien, c’est un bébé vraiment heureux, elle est tellement détendue. Elle ne grogne jamais vraiment et ne fait jamais d’histoires ».

Bryony a également noté que Dali fait tout ce que l’on attend des bébés de son âge. « Elle marche presque à quatre pattes. Elle fait tout ce qu’un bébé de neuf mois devrait faire. Elle est incroyable. En la regardant, on ne se doute pas qu’elle a vécu tout cela », a-t-elle déclaré.

Alors que Dali est une petite fille heureuse et en bonne santé, les médecins ont fait craindre le pire à Bryony et à son mari Mike, en leur disant que si le nouveau-né survivait à son arrivée précoce, il serait probablement gravement handicapé et nécessiterait des soins constants. En fait, lorsque Bryony a commencé à montrer des signes de travail précoce en janvier 2022, les médecins lui ont suggéré d’avorter. Bryony et Mike ont refusé et, quatre jours plus tard, leur fille est née.

L'article continue ci-dessous...

Ensemble, défendons la vie de la conception à la mort naturelle. Suivez ce lien pour en savoir plus.

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

« Il devait y avoir au moins dix personnes dans la pièce, elles étaient toutes complètement silencieuses. C’était une situation très grave, rien à voir avec l’heureux événement “Félicitations, elle est là” », a déclaré Bryony à propos de la naissance de Dali.

« C’était juste le silence et l’attente pour voir si elle était vivante et dans quel état elle était », a déclaré Bryony. « C’est alors que nous avons entendu le plus petit, le plus minuscule des sons. Ce n’était même pas un cri, plutôt un petit couinement. C’était comme un film. Tout le monde est devenu fou et s’est dit “elle est vivante, elle respire, mettons-la sous respirateur” ».

Les médecins ont d’abord donné à Dali trois pour cent de chances de survie, et elle a passé 169 jours à l’unité de soins intensifs néonatals, luttant contre deux hémorragies cérébrales, 30 transfusions sanguines, une opération de l’intestin et une septicémie. Elle s’en est sortie et a pu rentrer chez elle avec sa famille en juin dernier.

Aujourd’hui, alors que Dali vient de fêter son premier anniversaire, Bryony n’hésite pas à reconnaître que la survie de sa fille est tout simplement miraculeuse.

« Je pense qu’il ne se passe pas une heure sans que je la regarde et que je me dise qu’elle est un miracle », a-t-elle déclaré. « Au sens propre du terme, elle est tout simplement un miracle ».



Laissez un commentaire

Ensemble, défendons la vie de la conception à la mort naturelle. Suivez ce lien pour en savoir plus.