M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement Carême 2020

Jésus Christ

4395 $ recueillis -- Objectif : $5000 -- Il reste seulement 2 jours -- Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Merci de votre précieuse collaboration en ces temps difficiles ! Avec votre aide, nous continuerons de faire la promotion de la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle. Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Une bonne nouvelle en ces temps difficiles

Ces temps d’incertitude ne nous accordent pas beaucoup de bonnes nouvelles. Par contre, la vie continue, même si elle continue autrement. Et aujourd’hui, même au sein d’une crise fort étrange, voici que j’ai une bonne nouvelle à vous annoncer.

Vous savez probablement que le parti Conservateur du Canada (PCC), celui qui alterne avec « l’autre parti » (Libéral) pour gouverner le Canada, est engagé dans une course à la chefferie. À Campagne Québec-Vie nous avions travaillé d’arrache-pied à promouvoir ces candidats pro-Dieu, pro-famille et pro-vie qui pourront éventuellement être choisi comme prochain chef du PCC.

Malheureusement, notre candidat de prédilection, Richard Décarie, s’est vu refuser sa candidature par un comité non élu du parti, pour des raisons qu’ils ont refusé de révéler. Nous devinions à ce moment-là que c’était à cause de sa sortie contre le soi-disant mariage homosexuel et sa promesse de retirer l’avortement en tant que « soin de santé » couvert par l’assurance maladie.

Cependant, comme le disait l’autre jour notre ami Jack Fonseca de la Coalition nationale pour la vie dont notre organisme fait partie, les trois autres candidats sociaux conservateurs à la chefferie du parti Conservateur du Canada, Leslyn Lewis, Derek Sloan et Jim Karahalios, font avancer les choses :

« À ce stade de la course à la direction du parti conservateur, ils ont chacun accordé de nombreuses entrevues aux médias, dans lesquelles ils ont principalement mis l’accent sur leurs convictions par rapport au caractère sacré de la vie, aux valeurs familiales et à la liberté d’expression.

Chacun de nos candidats a publiquement proposé des législations ou des politiques pro-vie.

Le Dr Leslyn Lewis s’est engagé à présenter un projet de loi gouvernemental visant à interdire les avortements sélectifs en fonction du sexe.

Le Dr Lewis a également promis un deuxième projet de loi gouvernemental pro-vie pour protéger les femmes et leurs bébés contre les avortements forcés.

Jim Karahalios a promis de remplir les futurs postes vacants à la Cour suprême avec des juges conservateurs pro-vie qui ne s’engageront pas dans le type d’activisme judiciaire que les juges libéraux ont utilisé pendant des décennies pour détruire les piliers moraux sur lesquels le Canada a été fondé. Jim a également promis de protéger les droits de conscience s’il devenait Premier ministre.

Derek Sloan s’est engagé à abroger le projet de loi C-16, sur l’idéologie transgenre, s’il était élu Premier ministre.

Sloan s’oppose au projet de loi du gouvernement Trudeau sur la “thérapie de conversion” (C-8), qui mettra les parents en prison jusqu’à 5 ans s’ils refusent de soutenir la confusion de sexe de leur enfant et de demander un changement de sexe. Il a également encouragé ses collègues députés conservateurs à s’opposer au projet de loi C-8.

Tous trois se sont engagés à mettre fin au financement fédéral des avortements à l’étranger.

Ils ont tous tenu fermement et ont dit aux journalistes qu’ils ne participeraient pas à la parade de la fierté homosexuelle — jamais.

Ces candidats sont un don de Dieu !

À l’heure où les médias font des heures supplémentaires dans leur campagne de pression sur le Parti conservateur, afin qu’il chasse une fois pour toutes les personnes pro-vie et pro-famille, et qu’il se transforme en copie carbone des libéraux de Trudeau, ces trois candidats sociaux conservateurs se battent pour que nos valeurs restent vivantes au sein du parti ! »

Et, voici qu’une excellente nouvelle a été annoncée hier : tous ces candidats pro-vie à la direction du Parti conservateur ont rempli les conditions requises pour participer à la course !

À ce jour, seuls deux autres candidats, « pro-avortement », (Peter MacKay et Erin O’Toole) ont réussi cet exploit, car la barre était haute : chaque candidat, pour montrer le sérieux de leur candidature et ainsi pouvoir participer à la course, avait à recueillir 3000 signatures des membres du parti, ainsi que 300 000 $ en dons en l’espace de quelques semaines (notez qu’un donateur ne peux donner que 1625 $ par année à un parti politique). 

Faut-il préciser que ces candidats pro-Vie ont accompli une tâche titanesque, ce qui ne peut vouloir dire que le mouvement pro-Dieu, pro-famille et pro-vie au Canada est d’une vigueur jusqu’ici insoupçonnée ?

Comment comprendre que les médias de masse ne font que répéter que « le débat est clos » mais que d’autre part, nous voyons qu’il existe des milliers de Canadiens en faveur de la vie? Cela démontre ce que bien de nos lecteurs savent déjà : les médias de masse, grassement subventionnés par le parti pro-avortement au pouvoir, sont partisans de la Culture de mort et font tout pour faire taire, ou bien diaboliser, ceux qui sont en faveur d’une culture de vie au Canada.

C’est pour cela qu’il est essentiel d’avoir des voix alternatives pour dire la vérité sur les enjeux de la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle. 

En ce temps de crise et de carême, nous vous demandons de nous aider avec un don, nous donnant les moyens d’être cette voix qui annonce la vérité en face des médias de masse qui ne semblent exister que pour faciliter l’agenda des puissants de ce monde.

Merci de vos dons !

Pour une Culture de Vie,


Georges Buscemi


Soyez le premier à commenter

S'il vous plaît activer votre compte en cliquant sur le lien que nous venons de vous envoyer par courriel.