M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Un couple texan accueille des quadruplées identiques

Par Bridget Sielicki (LiveActionNews) — Traduit par Campagne Québec-Vie

Mercedes et Jonathan Sandhu, du Texas, ont déjoué les pronostics en donnant naissance à des quadruplés identiques le 1er mai.

Mercedes, 34 ans, et Jonathan, 37 ans, étaient déjà parents de Luke, 3 ans, et d’Aaron, 18 mois, lorsqu’ils ont appris qu’ils attendaient à nouveau un enfant. « Nous n’étions pas du tout en train d’essayer, mais nous étions excités. Nous aimions l’idée de donner à nos garçons un autre frère ou une autre sœur », a déclaré Mercedes à TODAY.com. « Mais quand nous avons découvert qu’il y en avait quatre... Bon sang ! »

Rejoignant leurs grands frères, Hannah Grace, Lucy Marie, Rebecca Claire et Petra Anne sont toutes nées par césarienne alors que Mercedes était enceinte de 29 semaines.

La famille a ouvert un compte Instagram pour documenter les progrès des filles.

L'article continue ci-dessous...

Ensemble, défendons la vie de la conception à la mort naturelle. Suivez ce lien pour en savoir plus.

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

« Le 1er mai 2024, notre vie a changé pour toujours. Tout a commencé par une échographie normale, mais au vu des résultats, les médecins ont décidé de programmer une césarienne », écrit Jonathan. « On s’inquiétait auparavant des restrictions de croissance pour Petra, mais même si elle est encore la plus petite, elle se situe dans le 34e percentile pour le poids, et dans le 50e percentile pour tout le reste. Les autres filles se situent toutes autour du 50e percentile pour tout. Elles sont toutes en bonne santé et (semblent) heureuses. »

« Si l’on considère qu’elles partageaient toutes le même placenta, il s’agit d’un miracle absolu (mais bon, le fait qu’elles existent aussi) ».

Selon TODAY, il n’existe que 72 cas documentés de quadruplés spontanés dans l’histoire de la médecine. Le terme « spontané » signifie que les parents n’ont pas eu recours à l’assistance médicale à la procréation. La probabilité de donner naissance à ces quadruplés est d’environ une sur 15 millions.

Le couple a déclaré que, bien que la grossesse ait été accompagnée de nombreuses inquiétudes quant à la possibilité que les choses tournent mal, ils ont essayé de l’aborder avec un état d’esprit positif. « Les chances de concevoir des quadruplés identiques sont époustouflantes », a déclaré Jonathan. « Les chances qu’ils s’en sortent sont donc tout à fait comparables ».

Pourtant, il s’est dit soulagé lorsqu’il a appris que la césarienne était réussie. « La grossesse était à haut risque pour Mercedes aussi, et je pleurais dans la salle d’accouchement parce que je me disais : “Tout le monde est sain et sauf. Nous avons réussi” », a-t-il déclaré à TODAY.

Bien que les filles soient toujours à l’unité de soins intensifs néonatals, leur évolution a été bonne jusqu’à présent. Les Sandhus attendent avec impatience leur cinquième anniversaire de mariage, le 18 mai.

« J’ai dit à mon mari que les bébés étaient le cadeau que je lui faisais pour nos cinq ans de mariage », a déclaré Mercedes. « Difficile de faire mieux ! »



Laissez un commentaire

Ensemble, défendons la vie de la conception à la mort naturelle. Suivez ce lien pour en savoir plus.