M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Le fédéral veut moins d’hommes blancs hétérosexuels en recherche

Par Pascal Bergeron (Le Peuple) — Voici la ou les sources de cet article : Gouvernement du Canada et PJMedia/Voici la source de la photo : CC0

Il est douteux d’affirmer, comme le gouvernement fédéral le fait, que la « diversité » favorisât la recherche, il est bien plus évident que l’efficacité est un critère objectivement meilleur pour garantir le bon déroulement des choses. — A. H.

Il croit que la recherche serait mieux desservie avec davantage de femmes, de personnes LGBT+ ou encore d’Autochtones.

La ministre des Sciences et des Sports, Kirsty Duncan, a dévoilé au début du mois le nouveau programme Dimensions : équité, diversité et inclusion Canada. Selon le gouvernement fédéral, « il a été clairement démontré qu’accroître l’équité, la diversité et l’inclusion (EDI) dans le milieu de la recherche favorise l’excellence, l’innovation et la créativité ».

Si l’on se fie à un communiqué du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada, le programme Dimensions doit « faire disparaître les obstacles systémiques, notamment ceux qui touchent les groupes sous-représentés ou désavantagés, comme les femmes, les peuples autochtones, les personnes en situation de handicap, les membres de minorités visibles ou de groupes racisés et ceux de la communauté LGBTQ2+ ». Les hommes blancs hétérosexuels, visiblement, ne font pas partie de cette liste.

Mme Duncan a aussi annoncé le lancement de la nouvelle charte Dimension, laquelle est destinée aux établissements d’enseignement postsecondaires. « Les établissements qui décident d’adopter la charte Dimensions s’engagent à intégrer les principes d’EDI dans leurs politiques, pratiques, plans d’action et culture organisationnelle », peut-on lire dans le communiqué.

Fait à noter : les organisations qui « décideront » d’appliquer cette doctrine de l’EDI pourront se partager une enveloppe de 5,3 millions de dollars « au titre des subventions de renforcement de la capacité des établissements en matière d’équité, de diversité et d’inclusion pour aider les établissements à donner suite aux objectifs qu’ils se sont fixés en matière d’EDI ».

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !



Laissez un commentaire