M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement - Avent 2020

tournant

650 $ recueillis -- Objectif : $7500 -- il reste 22 jours -- Merci de votre générosité !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Merci de votre don en ces temps où il faut faire preuve de foi et de persévérance. Avec votre aide, nous continuerons de faire la promotion de la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle. Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

L’avortement au Québec

L’avortement au Québec1

En septembre 2008, le Conseil pour le statut de la femme a déposé une étude ayant pour but de faire le bilan sur les cas d’avortements sur l’ensemble du Québec. À cette fin, employant les statistiques de la Régie de l’assurance maladie du Québec - RAMQ, leur étude, entre autre, présente plusieurs tableaux. Je vous présente certains faits qui m’ont intéressé et j'invite ceux et celles parmi vous d'aller scruter le document original pour en savoir davantage.

  • Avortements – ensemble du Québec: 28 198 2 
  • Avortements par jour – en moyenne: 80
  • Avortements par jour – Montréal, en moyenne: 30
  • Nombre de locaux d’avortements à Montréal: 20
  • Avortements au premier trimestre – soit avant la 14e semaine: 92 %
  • Avortements après la 14e semaine: 8% ou 2 256 avortements "tardifs" par année.

De plus, j’aimerais porter votre attention sur deux points. Tout d'abord, ces chiffres représentent une sous-estimation. Dans le rapport, nous lisons : « …l’Institut de la statistique du Québec estime, dans une de ses études, que l’écart entre le nombre réel d’avortements pratiqués et celui qui est comptabilisé s’établit à 6 % . »3  Le conseil offre plusieurs causes pour expliquer cet écart, tel que des lacunes chez RAMQ entre autre.

Le deuxième point concerne les avortements itératifs, soit plusieurs avortements procurés à une même personne dans une période de moins de cinq années. Selon diverses études scientifiques, il y une forte relation entre de tels avortements et la violence –psychologique, sexuelle, ou physique. Cependant, peu est connu de ce phénomène au Québec; les données présentées par le Conseil ne sont que pour le Canada en général, les États-Unis, ou la France. Donc, une importante lacune existe.4

Citations:

1 L’avortement au Québec : état des lieux au printemps 2008 pour 2006. (PDF) (retour)

2 Ibid., p. 3. (retour)

3 Ibid., p. 13.

4 Ibid., p. 18-9.

Campagne de financement - Avent 2020

Merci de veiller avec nous. L'objectif est de 7 500$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

⁠—Ania

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire