M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Fête de la Sainte-Famille


La fête de la Sainte-Famille dans la liturgie romaine traditionnelle est placée le premier dimanche suivant l’Épiphanie.

Par Geneviève De Vriendt (Campagne Québec-Vie) — Photo : Wikimedia Commons

S’il y a une institution qui est attaquée plus que les autres, c’est bien celle de la famille.

« Aucune invasion de hordes barbares, s’avançant à travers une contrée florissante et la ravageant par le fer et le feu, n’est aussi odieuse aux regards du ciel qu’une loi qui sanctionne la dissolution du lien matrimonial, ou qui arrache les enfants à la garde et à la direction de leurs parents (Dom Guéranger). »

L’état actuel de la famille est celui de la dévastation. Au lieu de protéger le mariage et la famille, nos lois les détruisent par le divorce, les idéologies contre-nature, l’avortement, l’euthanasie. Le résultat ? la fidélité des parents est branlante, l’autorité des pères de famille se dissout, la féminité des mères de famille est corrompue, l’obéissance des enfants aux parents n’existe presque plus.

Mais s’il y a une solution à cette attaque portée à la famille, c’est bien l’exemple de la Sainte Famille que nous fêtons aujourd’hui.

« Dans tout l’univers, par la miséricorde de Dieu, la famille chrétienne a été établie et défendue par l’Église, comme sa plus belle création et son plus grand bienfait envers la société. Or la lumière, la paix, la pureté et le bonheur du foyer chrétien, tout cela est dérivé de la vie menée par Jésus, Marie et Joseph, dans la sainte maison de Nazareth (Dom Guéranger). »

L’état de la Sainte Famille était celui de la sainteté ; la fidélité, le respect, l’autorité, la pureté, la paix, et la justice régnaient. L’ordre régnait parce que la sainteté régnait. La Sainte Famille recevait toutes les bénédictions de Dieu parce qu’elle plaçait Dieu au centre de tout.

Le désordre détruit les familles aujourd’hui parce que Dieu n’est plus leur raison d’être. Elles ont remplacé Dieu par l’égoïsme.

En cette fête de la Sainte-Famille, supplions-la de protéger, préserver, sauver, et surtout, de sanctifier les familles !

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !



Laissez un commentaire