M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Bonne nouvelle : La vérité commence à sortir !


La coroner Géhane Kamel

Une enquête du coroner est en cours pour découvrir les causes des multiples décès du printemps 2020 dans les établissements de soins de longue durée au Québec. Bien sûr, le narratif dominant veut que nous croyions qu’il s’agisse tout simplement d’une histoire de virus qui, s’étant introduit au sein de populations fort vulnérables, n’a pas hésité à semer la mort. 

Or, dès avril de l’année passée nous savions, à Campagne Québec-Vie, que tout ne tournait pas rond dans cette affaire. Nous savions entre autres que des protocoles à saveur euthanasiques ont été mis sur pied dans les maisons de soins de longue durée partout au monde suite à l’annonce officielle d’une pandémie par l’OMS le 13 mars 2020 (voir ici, ici et ici). Nous avons déploré à maintes reprises la situation catastrophique de ces centres, et en novembre 2020 avons écrit à la commissaire à la santé, ainsi qu’à la coroner en chef, une lettre qui citaient les causes suivantes comme étant de significatives causes des décès des personnes âgées en avril 2020 : 

  1. une grossière négligence, provoquée entre autres par un manque criant de main-d’œuvre dans les établissements de soins de longue durée, lui-même suscité en grande partie par une campagne de peur médiatique qui a semé la panique chez les employés de ces centres [6];
  2. une situation de stress causée par l’isolement et les autres mesures sanitaires, affaiblissant le système immunitaire de personnes déjà très fragiles, et les rendant plus susceptibles de succomber à des maladies en temps normal relativement bénignes [7];
  3. une politique de « triage » des personnes aînées, leur refusant en une période de pandémie un accès à des services hospitaliers qui leur étaient habituellement accordés [8];
  4. une contamination des établissements pour personnes âgées par des personnes âgées malades qu’on a évacuées des hôpitaux (pour « libérer » 7000 lits, dont ceux de 1400 patients toujours malades), en anticipation d’une « vague » de malades plus « prioritaires » qui n’est jamais venue [9];
  5. une suspension de plusieurs interventions chirurgicales et autres, toujours afin de « libérer » des lits pour faire face à la crise, temps d’arrêt dans les soins qui a pu indirectement causer plusieurs décès ce printemps [10];
  6. la mise sur pied de protocoles à consonance euthanasique [11];

Et voilà que le journal de référence au Canada anglais, le Globe and Mail, rapporte les récents développements de l’enquête du coroner sur les décès de la résidence Héron, reflétant mot à mot ce que nous affirmions l'année passée : 

Le covid-19 a été cité à plusieurs reprises comme cause de décès au foyer de soins Herron pour masquer le fait que des dizaines de résidents âgés sont morts de soif, de malnutrition et de négligence, a-t-on appris mardi lors d’une enquête du Coroner du Québec.

Dans un témoignage émouvant, une infirmière auxiliaire a rappelé que l’établissement situé dans l’ouest de l’île de Montréal était déjà mal géré avant la crise, que la plupart de ses employés ont abandonné leur poste lors de l’éclosion de coronavirus, et que l’autorité sanitaire locale a ensuite pris le relais de manière autoritaire et inefficace.

La vérité commence à sortir sur cette affaire. À Campagne Québec-Vie, nous poursuivons avec acharnement cette vérité sur le virus et les décès y étant attribués, non seulement pour faire justice aux aînés (le nom d'une pétition que nous avons lancée l'année dernière), mais pour nous protéger contre tout projet liberticide mis en place sous prétexte d'une crise sanitaire sans précédent. 

Avec votre aide, nous allons continuer à chercher toute la vérité sur cette affaire, et poursuivre la justice avec acharnement. Ce lundi, j'ai l'intention d'être de nouveau présent aux studios de Lux Média pour produire une vidéo résumant les dernières révélations de l'enquête du coroner. Notre collaboration récente avec ce studio nous a permis de diffuser une vidéo d'un professeur d'université disciplinée pour non-vaccination, qui a été visionnée par plus de 105,000 personnes sur Facebook.

Merci de nous aider durant cette campagne de financement, qui nous donnera les moyens pour continuer notre travail. Nous avons recueilli 945$ à date, le but étant de 10,000$. Pour ceux et celles qui ont déjà donné, merci du fond du cœur. Si vous pensez que ce travail de vérité et de justice est important, merci de donner dès aujourd'hui !

Pour la Vie,

Georges Buscemi

Mise à jour du 27 octobre : 

Voici une vidéo, produite par nos soins, portant sur cette enquête du coroner : 

Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !



Laissez un commentaire