M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Un microprématuré rentre chez lui après 16 mois d’hospitalisation


Greyson Butler.

Par Bridget Sielicki (LiveActionNews) — Traduit par Campagne Québec-Vie

Un petit garçon qui a passé les 16 premiers mois de sa vie à l’hôpital a récemment franchi une étape importante : il a pu rentrer chez lui avec sa famille.

Greyson Butler est né le 27 juin 2022, 16 semaines avant la date prévue, et ne pesait que 510 grammes.

« J’ai tout de suite été inquiète, mais je ne savais pas que ce parcours serait aussi long », a déclaré sa mère, Monae Harper, à CBS News New York. « Même lorsque nous l’avons pris dans nos bras, nous avons eu très peur, car il semblait qu’il allait se briser. Il était si délicat ».

« Quand il est né, j’avais peur de le tenir. Il était si petit, il pesait 510 grammes, c’était un microprématuré », a déclaré Jeffrey Butler, le père de Greyson, à ABC 7.

L'article continue ci-dessous...

Ensemble, défendons la vie de la conception à la mort naturelle. Suivez ce lien pour en savoir plus.

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Greyson a été confronté très tôt à une multitude de problèmes médicaux, dont une cardiopathie congénitale et une maladie pulmonaire chronique. Il a eu besoin de 15 transfusions sanguines, a subi deux opérations chirurgicales et a souffert de pneumonie à cinq reprises.

« Lorsqu’ils parlent de montagnes russes, ils le pensent vraiment », a déclaré Monae. « Beaucoup de jours sont bons, mais beaucoup de jours sont difficiles à digérer et vous ne pouvez même pas tenir votre tête droite. Je savais que les montagnes russes seraient longues, mais je ne savais pas qu’elles le seraient autant. »

Heureusement, « nous avons notre famille et nos amis qui sont à nos côtés depuis le premier jour et qui ne nous ont jamais abandonnés », a-t-elle ajouté.

Greyson, qui pèse aujourd’hui 9 kg, est tout sourire. « Je viens le matin et je sais qu’il va bien parce que si je le chatouille, il se roule en riant et jette une serviette sur sa tête », a déclaré le Dr Dennis Davidson de l’hôpital pour enfants Blythedale.

Les médecins estiment que le pronostic à long terme de Greyson est bon.

« Il est combattif, il s’est battu jusqu’au bout », a déclaré Monae.

« Beaucoup de nuits blanches, de larmes, de cris, de prières », a-t-elle ajouté à propos de leur séjour à l’hôpital. « Dans l’ensemble, beaucoup de sourires aussi parce que mon fils est ici en ce moment. C’est un bébé miracle. »

« Je pense que c’est l’histoire d’un miracle », a ajouté Jeffrey. « Il n’a jamais cessé de se battre. J’ai vécu beaucoup de situations dans lesquelles j’ai voulu jeter l’éponge, mais je me suis dit que si [mon bébé] pouvait le faire — il est là tous les jours, il n’arrête pas de se battre — alors pourquoi arrêterais-je de me battre ? »



Laissez un commentaire

Ensemble, défendons la vie de la conception à la mort naturelle. Suivez ce lien pour en savoir plus.