M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement - Marche pour la vie 2024

prière

$ 4,127 recueillis -- Objectif: 10 000 $. -- Il reste 3 jours -- Merci de votre générosité.

Georges BuscemiChers amis de la Vie,

Pour que la Marche de 2025 soit encore plus grande et belle : Merci de nous aider ! Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Les retrouvailles d’une mère avec sa fille 29 ans après son adoption

Par Bridget Sielicki (LiveActionNews) — Traduit par Laurie Gagnon pour Campagne Québec-Vie

Les retrouvailles émouvantes d’une mère et d’une fille après 29 ans de séparation font le tour des médias sociaux.

Allie Murphy Seabock, utilisatrice de TikTok, a partagé la vidéo de sa mère rencontrant sa sœur, Jamee, en expliquant que sa mère avait placé Jamee en adoption il y a 29 ans. Dans la vidéo, on voit les deux s’embrasser en pleurant.

« Quand ma mère avait 19 ans, elle a eu un bébé et a choisi de le faire adopter », dit Seabock dans la vidéo. « C’est la décision la plus difficile qu’elle ait jamais prise. Elle m’a dit que pas un jour ne s’écoulait sans qu’elle ne pensât à elle. Il s’agissait d’une adoption fermée, mais ma sœur a fait un test d’ADN, a découvert l’identité de ma mère et l’a contactée ».

Selon Good Morning America, la vidéo a été filmée en 2018 mais a été partagée pour la première fois sur TikTok le 27 février 2023. Elle a depuis accumulé plus de 13 millions de vues.

Allie Seabock a déclaré qu’elle et ses trois frères et sœurs n’ont jamais su que leur mère avait un autre enfant. « Nous avons grandi sans savoir que ma mère avait eu un autre bébé, Jamee. Nous ne l’avons su que lorsque Jamee a retrouvé ma mère », a déclaré Allie Seabock dans une autre vidéo de type questions-réponses sur TikTok. « C’est à ce moment-là qu’elle a senti que c’était le meilleur moment pour partager la nouvelle avec nous. »

« Nous étions tous très excités », a-t-elle ajouté.

Dans une autre vidéo, la mère de Seabock répond à la question à savoir si elle se sent coupable d’avoir fait adopter sa fille.

« Je ne me suis pas sentie coupable parce que je savais qu’elle aurait une meilleure vie que celle que je pouvais lui offrir en tant que mère adolescente célibataire. La voir et savoir qu’elle est en bonne santé, heureuse et qu’elle a une famille est un soulagement. J’étais soulagée, et cela m’a enlevé un grand poids des épaules de savoir qu’elle est heureuse et qu’elle sait à quel point elle a été aimée. »

La mère de Seabock a également déclaré qu’elle était heureuse que sa fille l’ait retracée. « Depuis le premier jour, j’ai espéré qu’elle me retrouverait », a déclaré la mère. « Je ne voulais pas entreprendre cette démarche parce que je voulais que ce soit sa décision à elle. Je ne voulais rien forcer, mais j’ai prié tous les jours pour qu’elle me retrouve ».

Campagne de financement - Marche pour la vie 2024

Merci de votre générosité. L'objectif est de 10 000$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

⁠—Ania

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire