M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement été 2019

Mère et fils

6633 $ recueillis -- Objectif : $7500 -- Campagne terminée -- Merci de votre générosité !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Merci de nous aider, en ce début d'été, à promouvoir la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle. Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Le chanteur du groupe Rock Kansas lance une chanson contre l'avortement

Dust in the wind, Carry on my wayward son, fight fire with fire et combien d'autres chansons envoûtantes mélangeant hard rock et violon, de ce groupe talentueux, sont demeurées dans nos souvenirs d'adolescents. Le chanteur John Elefante vient d'ajouter une chanson qui pourra certainement faire partie du Best of Kansas :

(Pochette du disque best of Kansas, 1984)

 

 

//www.youtube.com/embed/vdYPjpl5pI0

Jeanne Smits raconte la genèse de cette chanson sur son blog du 19 septembre 2013 :

(...)

C'est l'histoire d'une petite fille, Sami, sauvée de l'avortement in extremis. La petite Sami est devenue grande, c'est une vraie jeune fille, basketteuse de talent, chrétienne presbytérienne du MidWest, et John Elefante a de bonnes raisons de la connaître : c'est sa fille par adoption. Sami a atterri dans sa famille adoptive après que sa mère biologique a décidé de ne pas subir l'avortement où l'avait poussée la peur, le désarroi, la honte et l'abandon du jeune garçon qui ne voulait pas de sa responsabilité de père. Dans la vidéo, la maman-courage a 13 ans. Je ne sais si ce détail est vrai…

(...)
 
John Elefante, qui a obtenu de nombreux Grammy Awards au cours de sa carrière de chanteur et de producteur – à Nashville notamment – est chrétien et croyant. Cela explique la teneur du refrain pro-vie, qui l'emporte musicalement sur le refrain pro-mort de la chanson qui traduit le discours lénifiant des médecins s'apprêtant à tuer l'enfant que la jeune fille enceinte voit en rêve grandir et trouver le bonheur au sein d'une vraie famille :
 
Alors le Seigneur commença à parler :
Vous ne prendrez pas celle-ci, elle est à moi,
Elle grandira et chantera mon Nom,
Vous ne la prendrez pas, elle est à moi…
Non, vous ne la prendrez pas cette fois !
 
Et la jeune fille crie : « Je dois appeler ma Maman, qu'elle m'aide à trouver une famille pour mon enfant ! »
 
La suite, on la devine, la jeune fille s'échappe et fuit l'avortoir en courant – avec une petite fille qui l'enlace, puis sourit son merci, et disparaît.
 
A la fin du clip, John et Sami Elefante parlent, lui pour dire sa gratitude éternelle à cette jeune fille qui a choisi la vie, elle pour rappeler qu'aux Etats-Unis, 3 500 enfants sont avortés chaque jour. Et ils renvoient vers un site d'aide aux futures mères, onlineforlife.org/. Le site annonce 1.154 bébés sauvés.

Campagne de financement été 2019. Merci de nous aider avec un don sacrificiel. L'objectif est de 7500$.

Mère et bébé

Merci de nous aider à annoncer la seule solution aux multiples dérives de notre époque : une reconnaissance de l'autorité de Jésus Christ dans tous les aspects de la vie, y compris en société.

6633 $ recueillis -- Objectif : $7500 -- Campagne terminée -- Merci de votre générosité !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire