M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

La Chambre basse d’Inde vote l’interdiction de la GPA commerciale


Parlement d'Inde.

Billet de blogue d'Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) — Photo : Nemrod Bar/Flickr

Cela vaut mieux que si la GPA (Gestation pour autrui) était sans barrière ni frein, désormais, l’industrie de la GPA ne pourra plus exploiter des Indiennes, les privant quasiment de toute liberté, cela ne pourra plus se faire, au grand jour du moins.

D’après The Hindu, le Lok Sabha (Chambre basse d’Inde) a voté un projet de loi, modifié par 27 amendements, qui interdirait la GPA commerciale, la GPA resterait cependant permise. Le projet de loi ne permettrait pas la GPA au profit des duos de même sexe :

Le ministre de la Santé J.P. Nadda [...] remercie les membres qui ont pris part au débat. « Nous rejetons totalement la maternité de substitution commerciale. En même temps, l’intention est de sauver la famille », dit-il. Une famille signifie un homme et une femme légalement mariés, poursuivit-il en réponse aux membres qui ont cherché à inclure les couples de même sexe et les concubins dans le projet de loi.

Il serait plus exact de dire que la famille signifie un homme et une femme mariés devant Dieu, après ça, légalement l’État doit le reconnaître. The Hindu continue :

Nishikant Dubey, membre du BJP, affirme que le projet de loi adhère à la « tradition indienne » et que les couples non mariés et les couples homosexuels ne font pas partie de la tradition indienne. Il affirme que même le verdict de la Cour suprême n’a fait que décriminaliser l’homosexualité, mais n’a pas parlé du mariage homosexuel.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !



Laissez un commentaire