M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Réflexion 1918-2018

Par Paul-André Deschesnes — Photo : collectionscanada.gr.ca

Le 11 novembre 2018, c’était le jour du Souvenir. De nombreuses cérémonies se sont déroulées à Montréal, à Ottawa et surtout à Paris en présence de nombreux chefs d’État.

Le Journal de Montréal du 12 novembre 2018 titre à la page 8 : « Vers une nouvelle apocalypse ? » Après 100 ans, quelle direction va prendre notre monde postmoderne ? Les humains ont-ils enfin compris, après les deux apocalypses de 1914-1918 et de 1939-1945 ?

Pendant qu’on rendait hommage à des centaines de milliers de personnes qui sont mortes de 1914 à 1918, avec de longs et beaux discours, on a oublié de réfléchir sur les véritables causes de ces carnages qui continuent aujourd’hui [l'avortement par exemple].

Quand on étudie l’histoire, on comprend très vite que la signature de l’Armistice en 1918 contenait tous les germes explosifs pour le déclenchement d’une deuxième guerre mondiale, encore pire que la première. On n’a pas fait la véritable paix ! On s’est plutôt arrangé pour négocier et disposer des dépouilles de l’apocalypse qui venait de détruire une partie importante de la planète.

Aujourd’hui, le président de la France semble bien n’avoir rien compris. Il annonce même qu’il envisage de mettre sur pied une armée européenne pour se défendre contre son ennemi Donald Trump. Il oublie que les États-Unis d’Amérique ont sauvé la France de la destruction totale lors des deux dernières guerres mondiales. Il oublie que sa haine viscérale du nationalisme identitaire et son engouement, pour le multiculturalisme, pour un gouvernement mondial et pour une Europe ultra puissante (où les pays sont des marionnettes) seront des germes explosifs vers le déclenchement d’une troisième guerre mondiale, encore pire que celle de 1939-1945.

L'article continue après cette publicité

La dernière superstition : un livre coup de foudre qui réfute l'athéisme

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

En attendant une autre apocalypse, le cool Emmanuel Macron et le cool Justin Trudeau vendent allègrement des quantités industrielles d’armes très destructives à plusieurs pays voyous en toute impunité.

En 1917, pendant les massacres européens, la Vierge Marie est apparue aux enfants de Fatima. Elle leur a donné le message suivant : « Avertissez le monde entier qu’il faut que les populations, les pays et les dirigeants politiques se convertissent et changent radicalement leur style vie, sinon une seconde guerre mondiale frappera la planète ».

Que voulait dire « se convertir » ? Obéir aux commandements de Dieu et de l’Église en se tenant loin des péchés capitaux. Obéir à l’enseignement des Saintes Écritures. Obéir au Christ, et à l’enseignement de l’Église catholique. Voilà la recette pour éviter la guerre et vivre en paix.

Le bon peuple et ses dirigeants ont-ils compris le pressant message de la Vierge ? Absolument pas ! Après la Première Guerre mondiale, les pays se sont vautrés dans ce qu’on appelle aujourd’hui « les années folles » (1920-1938). Pendant tout ce temps, on ne pensait qu’à s’amuser et fêter, alors que le communisme l’anticléricalisme et l’athéisme faisaient des ravages épouvantables en France et en Europe.

Après l’euphorie de ces années folles et décadentes, où l’inconscience et l’aveuglement régnaient en maîtres, la prédiction de la Vierge s’est réalisée ; ce fut la terrible apocalypse de la Seconde Guerre mondiale, avec une destruction massive historique.

Et après toute la boucherie de 1939-1945, le bon peuple et les dirigeants de nos pays de plus en plus athées ont-ils compris ? Pourtant, le message de sœur Lucie, l’une des voyantes de Fatima, née en 1907 et décédée en 2005, avait répété à plusieurs reprises qu’une troisième guerre mondiale pourrait bien arriver, parce que le monde refuse toujours obstinément de se convertir.

Nous vivons actuellement une époque historique et dramatique. L’Occident carbure aux pires perversions et abominations morales maintenant légalisées un peu partout. C’est cent fois pire qu’à Sodome et Gomorrhe. Et le bon peuple refuse toujours de se convertir.

Macron, Trudeau, Merkel et tous les autres grands ténors creux qui palabrent sur la paix mondiale devraient se convertir et demander au bon peuple d’écouter la Vierge de Fatima, plutôt que d’imposer des lois scélérates qui entraînent les populations dans le vide et la décadence morale.

Publicité



Laissez un commentaire