M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

La Maison Simons retire sa publicité télévisée sur l'euthanasie

La publicité de Simons « Tout est beauté » pour l'euthanasie qui a été lancée en octobre 2022.

Par Joanne D’Arc (Campagne Québec-Vie) — Photo : Capture d’écran Youtube

L'entreprise de mode Simons, dont le siège social est à Québec, et qui a lancé fin octobre 2022 une publicité controversée faisant la promotion de l'euthanasie, l'a maintenant retirée, après un important retour de bâton de la part des médias, selon The Message.

La Maison Simons, qui fait autorité en matière de style au Canada depuis 1840, diffusait un message publicitaire dont le titre était « All is Beauty (Tout est beauté) » à la télévision. La campagne a duré environ un mois avant d'être interrompue. Elle faisait la promotion du suicide assisté à travers l'histoire de Jennyfer Hatch, qui a choisi de mettre fin à sa vie à l’âge de 37 ans au moyen de l’« Aide médicale à mourir  (AMM) » après qu’on lui ait diagnostiqué le syndrome d'Ehlers Danlos.

« De grands médias - dont Fox News, le National Post, le Daily Mail et le New York Post - ont suggéré que la campagne "glorifie" ou "promeut" le suicide. La rhétorique s'est rapidement enflammée sur les médias sociaux, ce qui a conduit Simons à écourter sa campagne, à la retirer des canaux numériques et à orienter sa publicité vers les Fêtes de fin d’année », selon un article de The Message publié en décembre 2022.

Dans une interview publiée avant le lancement de la campagne, le PDG de Simons, Peter Simons, a déclaré avoir peur de la façon dont ce projet serait reçu. (Malheureusement, la vidéo originale de cette entrevue n'est plus disponible, mais une partie de celle-ci peut encore être regardée dans l'émission d'Ezra Levant de Rebel News).

La publicité de Simons commence par une scène sombre de chambre d'hôpital vide et la narration de Jennyfer qui déclare que « mourir dans un hôpital n'est pas naturel », suivie d'un sous-titre disant « Simons presents : The Most Beautiful Exit  (Simons présente : La plus belle sortie) » tandis que la scène de la chambre d'hôpital s'éloigne du public pour laisser place à une scène « paisible » d’un océan.

L'article continue ci-dessous...

Ensemble, défendons la vie de la conception à la mort naturelle. Suivez ce lien pour en savoir plus.

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Voici comment Fox News a rapporté cette histoire en novembre 2022: « La Maison Simons, un détaillant de mode au Canada, a choqué les utilisateurs des médias sociaux après avoir diffusé une publicité qui semblait promouvoir le suicide assisté, en utilisant une femme maintenant décédée comme sujet de la publicité. » 

Dans leur deuxième article sur le même sujet, publié en décembre 2022, Fox News annonce que « la campagne All is Beauty (Tout est beauté) a pris fin cette semaine. Simons entre maintenant dans le sprint annuel des Fêtes », a déclaré un porte-parole de Simons à Fox News Digital. « Dans ce contexte, tous les efforts de nos équipes sont concentrés sur les activités des Fêtes en magasin et sur le web ».

Le National Post a également publié deux articles concernant la promotion par Simons du suicide assisté par le biais de sa publicité. Dans le premier, ils qualifient Simons de « géant canadien de la vente au détail qui semble romantiser le régime de mort médicalement assistée du pays ».

Dans leur deuxième article, ils ont révélé que la jeune femme voulait vivre, selon ses amis, mais qu'elle n'était pas en mesure d'obtenir des soins de santé appropriés. Elle a donc opté pour des « soins de mort » après avoir essayé pendant des années d'obtenir les soins de santé dont elle avait besoin auprès du système de santé de la Colombie-Britannique. 

CTV News a écrit un article après sa mort qui a révélé qu'elle les avait contactés auparavant sous le pseudonyme de « Kat ». « Elle a décrit des douleurs chroniques et d'autres symptômes débilitants pour lesquels elle n'a pas trouvé de soutien suffisant dans le système de santé de la Colombie-Britannique, malgré une lutte de plusieurs années, alors qu'une demande d’AMM a été approuvée en quelques semaines », écrit CTV.

 « J'ai l'impression d’être laissée pour compte, alors [me suis- je dit], si je ne suis pas en mesure d'accéder à des soins de santé, suis-je en mesure d'accéder aux soins de mort ?  Et c'est ce qui m'a amenée à m’intéresser à l’AMM », a déclaré Hatch à CTV en juin sous un pseudonyme.

La publicité de Simons "All is Beauty" promouvant "M.A.I.D" avec Jennyfer Hatch dans ses derniers jours de vie.

L'une de ses amies proches, Tama Recker, l'a confirmé lors de son service commémoratif. « Notre système (de santé) est très défaillant et une partie de ce que Jennyfer voulait était de faire parler les gens. Il ne s'agissait pas de conférer du prestige ni de promouvoir quoi que ce soit, mais de raconter son histoire afin que d'autres puissent avoir ces conversations très difficiles », rapporte CTV. 

Malheureusement, l'annonce publicitaire ne présentait pas la complexité de l'histoire de Jennyfer, mais plutôt une femme ambiguë qui parlait de beauté, de nature et de mort comme solution à ses problèmes qui ne sont pas pleinement dévoilés dans la vidéo cinématographique. Le système de soins de santé n'est même pas mentionné, elle parle plutôt de gâteau au fromage, d'océan, de musique et de rythmes. 

Les utilisateurs des médias sociaux se sont exprimés directement sous la publicité vidéo, que l'on peut encore trouver sur certaines chaînes indépendantes, reconnaissant l'horreur de cette « belle publicité », qui promeut directement la mort par le biais de l’AMM.

Entre autres, les utilisateurs de Youtube ont écrit :

 « Vraiment malade quand maintenant nous découvrons qu'elle a vraiment vu le monde comme étant beau et qu'elle ne voulait pas mourir, mais que les soins de santé gratuits et formidables du Canada n'ont pas pu l'aider. » - écrit Winns35 

 « Cela me fait vraiment peur, parce qu'elle avait l'une des maladies contre lesquelles je me bats actuellement. Elle ne voulait pas mourir, elle disait que les médecins ne savent pas comment la traiter et que c'est trop cher. Elle a déclaré : "Du point de vue de l'invalidité et des finances, je ne peux pas me permettre les ressources qui m'aideraient à améliorer ma qualité de vie. Comme je suis enfermée financièrement et géographiquement, il est beaucoup plus facile de laisser tomber que de continuer à me battre. Je suis en Amérique, et j'ai essayé d'obtenir des soins palliatifs. C'est si difficile, tant de médecins confondent soins palliatifs et soins de fin de vie. Ce n'est pas la même chose. Le SED est une maladie horrible, et j'en ai plusieurs autres aussi. C'est une douleur constante, et le sentiment que votre corps est littéralement en train de s'effondrer. Je vis déjà chaque jour dans la crainte de mes problèmes de santé, alors je ne peux pas imaginer si je me trouvais au Canada en ce moment. C'est terrifiant », écrit Dank Hill. 

Lorsqu’Ezra Levant a parlé du lancement de l'annonce publicitaire dans son émission, il a affirmé que « cette année, au Canada, davantage de personnes seront délibérément tuées par des médecins au moyen de l’AMM, qu’il n’en mourra du Covid-19 ».

Yuan Yi Zhu, un expert en politique de l'Université d'Oxford, a déclaré au DailyMail.com : « En présentant la décision d'une femme de se suicider comme un choix de vie haut de gamme, Simons glorifie le suicide et dit aux Canadiens vulnérables qu'ils seraient mieux morts que vivants », a rapporté le Daily Mail. 

Après toutes ces réactions négatives des médias et la décision d'interrompre la campagne, Simons a publié une déclaration par l'intermédiaire de l'agence avec laquelle elle a travaillé sur le projet, l'agence Broken Heart Love Affair. 

Déclaration de Broken Heart Love Affair : 

« Le concept de la marque Simons, All Is Beauty (Tout est beauté), a été créé pour inspirer l'acte de trouver de la beauté dans tout, même dans les moments les plus difficiles de la vie. Nous avons lancé ce concept  avec The Most Beautiful Exit (La plus belle sortie), un film co-créé par et mettant en scène une jeune femme en phase terminale nommée Jennyfer, comme un exemple courageux de All is Beauty (Tout est beauté). Malheureusement, le film a été détourné et utilisé pour promouvoir un programme bien différent, ce qui a entraîné un déluge de harcèlement et de menaces en ligne.  Le film a été conçu pour inspirer et provoquer une conversation autour du désir de Jennyfer de rechercher la beauté dans la vie, même si elle approchait de la fin de la sienne. Il n'a jamais été prévu qu'il devienne un exutoire politique. Ainsi, alors que Simons change de vitesse pour se concentrer sur sa campagne des Fêtes, la décision a été prise de retirer le film de toutes les plateformes. » 



Laissez un commentaire

Ensemble, défendons la vie de la conception à la mort naturelle. Suivez ce lien pour en savoir plus.