M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

« Cœurage » : un nouveau programme de rétablissement post-avortement lancé à Montréal

Le lancement de Cœurage et Laura Albo lors de sa conférence à la paroisse Saint Ignace de Loyola — Photos : Joanne D’Arc

Par Joanne D’Arc (Campagne Québec-Vie

« Cœurage » est un programme laïque de soins et d’accompagnement du deuil pour les personnes ayant perdu un jeune enfant par avortement, fausse couche ou décès, qui a été lancé par Laura Albo le 24 novembre à la paroisse St. Ignatius of Loyola.

« J’ai vécu moi-même des pertes reproductives, des avortements et des fausses couches. Je me sentais désespérée et mal dans ma peau. Je pense que je n’ai pas fait mon deuil comme j’aurais dû le faire, et cela a perturbé mon mode de vie et mes relations. Je pense que toutes les femmes qui ressentent ce genre de désespoir ou qui sont dans cet état doivent savoir qu’il existe une chance de s’en sortir. C’est pourquoi je suis ici », a déclaré Laura lorsque CQV l’a interrogée sur les raisons qui l’ont poussée à créer son ministère.

En ce qui concerne le nom de son ministère, Laura a expliqué : « Cœurage n’est pas mal orthographié. Je crois qu’on n’est jamais trop vieux pour rassembler les morceaux de son cœur ». [Cœurage est un jeu de mots avec cœur et courage.]

Laura Albo est la coordinatrice de « BRAVE », des programmes de soutien au deuil et à la perte offerts par le centre de grossesse Options. Parmi ceux-ci, Cœurage est son propre programme, sur lequel elle travaille depuis un certain temps avant la pandémie, alors qu’elle était bénévole à CQV sous la direction du président de l’organisme, Georges Buscemi.

Avant d’exercer son métier actuel, Laura était enseignante et a enseigné pendant 11 ans au Mexique. Elle a enseigné à tous les niveaux, de la garderie à l’université. De plus, comme le présente sa page en ligne, elle est titulaire d’une maîtrise en éducation spécialisée, en intervention psychopédagogique dans les contextes éducatifs et en intervention dans les troubles d’apprentissage, ainsi que d’une maîtrise en neuropsychologie et en éducation.

Laura a œuvré pendant longtemps auprès des personnes ayant perdu un ou des bébés avant de lancer Cœurage et cette cause lui tient à cœur car elle a personnellement subi un avortement et deux fausses couches. Ce programme post-avortement a mis des années à voir le jour (depuis 2018). Aujourd’hui, son objectif est de faire en sorte que les femmes ou toute personne ayant vécu une expérience d’avortement aient un espace sûr pour parler et guérir de leur chagrin afin de retrouver l’espoir après cette grande perte.

L'article continue ci-dessous...
Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

On pouvait assister au lancement de Cœurage en personne ou en ligne à partir de 19 h 30 le 24 novembre. Certains des amis les plus proches et des collègues de travail de Laura étaient présents en personne, ainsi que Marcy, son superviseur du centre de grossesse Options.

La soirée a commencé par une superbe présentation de hors-d’œuvre comprenant des assiettes de fromage et du vin. Puis, la responsable de Laura au centre Options a commencé à la présenter chaleureusement ainsi que son programme :

« Je suis très heureuse de pouvoir travailler avec Laura à Options. Nous avons toutes les deux été appelées à travailler dans le domaine des soins de grossesse inattendue, mais aucune d’entre nous ne pensait que nous commencerions à le faire avec une organisation de jeunesse, mais c’est le cas. Nous travaillons avec Montreal Youth Unlimited qui est aussi YFC, Youth For Christ Canada », a expliqué Marcy au sujet du centre Options.

Marcy a ajouté : « Il y a quelques années, en 2019, Laura et moi avons été présentées l’une à l’autre, et Dieu a donné à Laura Coeurage, ce magnifique programme pour servir non seulement les femmes, mais toute personne qui a été touchée par la perte reproductive et c’est quelque chose que nous voulions vraiment aussi, donc cela tombait bien. Nous savions que nous pouvions accueillir le programme Coeurage de Laura, par le biais de notre programme de soutien en matière de perte de reproduction appelé BRAVE ».

Elle conclut : « Le programme de Laura s’adresse aux personnes de tout âge, Dieu a de grands projets pour Laura et cela va se répandre à travers le Canada, je sais au minimum, ou au niveau national, mais nous avons la chance de l’avoir à ses débuts [...] Cœurage va devenir quelque chose de vraiment grand, et nous sommes vraiment fiers de l’avoir ».

Laura est ensuite montée sur scène, a remercié Marcy pour son soutien et a commencé à présenter ce programme. Cœurage a été examiné par une psychiatre, Dr Nancy Low MD, MSc, FRCPC (Psychiatrie), qui y a ajouté son expertise et ses connaissances.

Laura & Marcy du centre de grossesse Options lançant l’événement -- Photo : Joanne D’Arc

Lors de la présentation de Cœurage, Laura a mis l’accent sur l’aspect d’apprendre à faire son deuil. Elle a expliqué : « Nous apprenons à faire le deuil. Quand nous sommes petits, nous apprenons à faire notre deuil. Par exemple, lorsque nous sommes enfants et que nous sommes tristes, nos parents nous donnent des bonbons pour que nous nous sentions mieux. Lorsque nous sommes plus âgés, nous recherchons la même chose pour nous aider à faire notre deuil. Si nous sommes négligés, et qu’on nous dit que nous allons bien alors que nous n’allons pas bien, nous apprendrons à mettre nos émotions en bouteille et c’est ainsi que nous ferons notre deuil. »

« Avec Cœurage, les gens vont apprendre à voir comment ils font leur deuil, vers quels mécanismes d’adaptation ils se tournent et, en en devenant conscients, cela les aidera pour leurs relations futures. […] Je crois que ce que fait Cœurage, c’est du rétablissement. Ce n’est pas de la guérison, je n’aime pas dire que je vais vous guérir ou faire de fausses promesses et dire que je vais vous guérir. Je crois que les pertes liées à la reproduction sont des pertes très difficiles. En fait, n’importe quelle perte, si vous y réfléchissez. C’est un voyage de guérison, une fois que vous comprenez vos sentiments et ce qui se passe, vous commencez à vous rétablir. Votre processus de guérison, c’est la vie ».

« La mission de Cœurage est de reconstruire la vie, de reconnaître les émotions, de créer des partenariats avec d’autres parents qui ont une perte similaire et qui racontent leur histoire. »

Les programmes de rétablissement que propose Cœurage sont :

  • Groupe de soutien au deuil post-avortement.
  • Groupe de soutien en cas de fausse couche, de mortinatalité et de perte d’un bébé
  • L’infertilité
  • Groupe de soutien au deuil post-adoption (en cours de création).

Tous les programmes sont légèrement différents, car les pertes sont différentes.

Son travail est axé sur 3 piliers principaux :

  1. Comprendre ce qu’est le deuil et ce qu’il n’est pas.
  2. Faciliter le processus de TRAVAIL DE DEUIL individualisé contribuant à la croissance post-traumatique personnelle.
  3. Faire prendre conscience aux participants que la croissance à travers des expériences difficiles les aidera à se redécouvrir, à retrouver l’espoir et un but dans la vie.

Laura Albo lors du lancement de Cœurage, son programme de ministère post-avortement — Photo : Joanne D’Arc

Le programme de deuil post-avortement est divisé en 9 semaines. La première session est toujours une session de sécurité où les participants peuvent parler et se défouler, être rassurés qu’ils sont en sécurité et qu’on s’occupera d’eux. Ensuite, il y a une séance de reconnaissance de la perte, suivie d’une séance sur l’importance de raconter son histoire. Le programme aborde également la notion de deuil privé de droits. Il s’agit du cas où la perte d’une personne n’est pas reconnue par la société et ne peut être pleurée publiquement.

Elle ajoute : « L’une des valeurs fondamentales de Cœurage est la résilience, cette force qui permet de résister et de surmonter les difficultés. Le logo représente cela : vous avez ce cœur qui est peut-être désespéré ou triste, ou qui est plongé dans des comportements malsains et vous n’en êtes pas conscient, mais une fois que vous commencez votre processus de guérison, de rétablissement, vous comprenez ce qui vous arrive et vous commencez à vous épanouir, mais cela demande un travail que la personne doit être prête à faire ».

Pour résumer Cœurage, Laura a déclaré : surmonter les défis de la vie est une façon de persévérer et d’être une personne plus forte pour soi et pour les autres. À Cœurage, nous encourageons les femmes et les hommes à se sentir confiants dans leur capacité à surmonter leur chagrin d’une manière significative, en construisant une base saine pour leur épanouissement personnel.

Enfin, le volet Cœurage Post-Avortement ne s’adresse pas seulement aux femmes, mais à toute personne ayant vécu une expérience d’avortement. Cela inclut un père qui a peut-être forcé son enfant à avorter parce qu’il était certain à l’époque que c’était le bon choix, mais qui le regrette maintenant. Il s’agit également des amis qui ont accompagné une personne dans une clinique d’avortement et des prestataires de soins de santé qui ont participé à des procédures d’avortement.

L’intégralité du programme de Laura est disponible sur le site Internet d’Options, sous https://www.centreoptions.org/brave & coeurage.ca

Vous pouvez consulter l’intégralité de la présentation de l’événement ici : 

https://www.youtube.com/watch?v=oPMWGCkWhCQ

 



Laissez un commentaire